Zemmour président

Par mardi 9 février 2021 Permalink 1

L’Express, Le Point qui le relaie, Fdesouche, la revue de presse du web très courue, font état d’une éventuelle prochaine candidature d’Eric Zemmour à la présidentielle 2022. Ce serait formidable. Voilà plus d’un an que l’intellectuel, en même temps qu’il dresse un portrait de la France au vitriol, propose des solutions. Son programme tous les téléspectateurs le connaissent. Rien n’est masqué, rien n’est en douce au point que chacun peut émettre des réserves sur tel ou tel aspect de sa réflexion. Par exemple, personnellement, j’ai du mal à suivre ses batailles à l’encontre des nouvelles procréations. Ce n’est pas grave, c’est un détail. Avoir enfin quelqu’un à l’Elysée charnellement français, intellectuellement français serait une occasion à ne pas louper pour croire à nouveau en son pays. Lui faudra-t-il un parti? Il peut en inventer un comme Macron a su le faire.

Avec Eric Zemmour, chaque patriote français a l’impression de se réapproprier la France. La France n’est plus l’ailleurs, n’est plus l’autre. La France, c’est chez soi. La France, c’est soi. Quelqu’un enfin parle de la singularité française sans s’en moquer. Quelqu’un enfin, depuis longtemps, reconnait la grandeur de la France sans en rire. Quelqu’un enfin veut redonner son lustre à une France où les présidents successifs n’ont eu de cesse de baisser la lumière au point de l’éteindre comme le dernier en date.

Parlons franchement! Eric Zemmour est notre dernier espoir. Si il est vrai que Marine Le Pen obtiendrait 48 % des suffrages au second tour face à Macron malgré les résistances autour de son nom, Zemmour pourrait dépasser les 50%. Sa judéité ne fera pas obstacle. Heureusement aujourd’hui la population s’en fiche et préférera une personne viscéralement française d’où qu’elle vienne à une autre au nom bien français mais ayant choisi le parti de l’étranger comme le président actuel. Il faudra pourtant que l’homme soit très courageux compte tenu du climat de guerre civile qui règne, risquant de transformer une bataille d’idée en quelque chose de bien plus physique. Mais du coté du courage, il a fait ses preuves.

Eric Zemmour président de la république française, vues les idées et la culture du type, ça aurait de la gueule.

Frédéric Le Quer

 

 

 

 

Laisser un commentaire ?