Zemmour Praud

Par lundi 13 septembre 2021 Permalink 1

“Vous les rendez fous” a dit Pascal Praud à Eric Zemmour. C’est bien pire que ça. Zemmour leur fait peur. Ils ont estimé leur risque et voient leur monde s’effondrer sous eux. “Ils”, ce sont évidemment le pouvoir (y compris l’opposition macron compatible) et les médias.

Macron a craqué le premier en demandant au CSA d’interdire à Zemmour de faire son métier alors que lui-même avait continué à être ministre quand sa campagne des présidentielles avait commencé en 2016. Pécresse a suivi, sanglotant que la présence de Zemmour au second tour des présidentielles était “irréelle”. Ce dernier l’a qualifiée ce matin de “cheffe d’administration centrale” autant dire qu’on est loin de la cheffe d’état…

Et puis ce fut au tour des hyènes des médias plus révulsives que jamais. Leur attitude est du pain béni tant personne dans la population ne peut les voir. Se rendent-elles compte qu’elles sont l’équivalent de ces courtisans hués devant l’opéra lors des émeutes des 12 et 13 juillet 1789? L’histoire est un éternel recommencement!

Quant à Pascal Praud, comme trop souvent, il a joué les faux-cul. A la fois, il faut le lui reconnaître, il a offert une tribune exceptionnelle à Eric Zemmour. Son émission a surement battu des records d’audience. Et puis a contrario il n ‘a cessé de dire à son interlocuteur qu’il n’était pas un chef. C’était idiot et très agaçant. Chez les gens qui ont un destin, la fonction qu’ils conquièrent les transcendent toujours. Mais Pascal Praud en ménageant l’avenir n’a fait que singer ses confrères au point de voir son invité lui demander de ne pas faire sa “Léa Salamé”.

Enfin, de cet épisode de 4 jours qui propulse déjà le livre d’Eric Zemmour en orbite, il sort qu’il sera candidat et c’est formidable pour la France. Une fois élu, pour ramener la paix, il fera la guerre avec de la répression, de la prison, des peines planchers, des expulsions et des déchéances de nationalité… Enfin l’arrêt de l’immigration redonnera un élan au pays avec des chrétiens, des juifs, des musulmans ou des athées qui seront avant tout patriotes. Enfin! Tant qu’il n’est pas déclaré officiellement, Eric Zemmour joue son programme en soliste mais comme il le sait et le dit, il est loin d’être solitaire.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?