Zemmour 2022

Par mercredi 1 septembre 2021 Permalink 1

Hier, dans son émission, “Face à l’info”, Eric Zemmour ironisait sur le fait que dans 5 ans un autre président viendrait à Marseille faire les mêmes annonces inutiles que Macron pour soi-disant y régler l’insécurité. Mais ce n’est pas ça qui m’a interpellé; des territoires en France sont définitivement perdus, on le sait maintenant et la politique immigrationniste de Macron ne fait qu’aggraver le phénomène en l’étendant. Non, ce qui m’a interpellé c’est qu’Eric Zemmour ne se voyait pas dans 5 ans à l’Elysée pour faire autre chose que les annonces sans lendemain que fera le président actuel. J’étais déçu. Zemmour 2022 se dégonflait. Est-ce qu’au bout du compte, il ne se présentera pas ou croit-il ne pas être en mesure de gagner?

Il est pourtant bien le seul à donner aux souverainistes l’espoir d’une victoire. Le seul. Laurent Wauquiez a abandonné. Dupont-Aignan fera péniblement 4% des voix. Philippot 2. Il n’y a plus de souverainiste à gauche et c’est dommage. Quant à Marine Le Pen, à part les militants aveuglés par leur photo encadrée sur le buffet en train de poser avec elle, tout le monde sait bien qu’elle ne gagnera pas. Au point de se demander d’ailleurs si Robert Ménard qui reste à supporter la cheffe du Rassemblement National, ne roule pas machiavéliquement pour Macron… Le clan Le Pen demeure une incarnation de l’extrême droite, l’histoire du livre sur Hitler en photo n’arrangeant rien, et fait peur à trop de gens. Pécresse et Bertrand en profitent, appuient là où ça fait mal même si Sonia Mabrouk semblait s’étonner dimanche devant Valérie Pécresse que celle-ci continue de considérer Marine Le Pen ainsi.

Bref le camp souverainiste est en manque d’un leadership plus lissé, moins jeanmarielepenisé, capable d’entraîner l’adhésion de la majorité avec une personne incarnant une alternative démocratique catégorique mais crédible. Zemmour soutenu par deux ou trois médias peut devenir ce leader. Il peut gagner. Il gagnera s’il devient le candidat LR après la primaire. S’il est seul ce sera plus dur mais il peut plus facilement fusionner avec le candidat LR éventuellement devant lui pour le second tour en l’obligeant à être moins mondialiste immigrationniste pour se démarquer enfin de Macron. Il faut battre Macron, la pire solution pour la France avec Mélenchon, mais Mélenchon est un has been.

Eric Zemmour, il faut y croire!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?