Xavier Dupont de Ligonnès

Par dimanche 13 octobre 2019 Permalink 1

Nos médias “en un instant répandent des bobards inventés”. Ils se sont particulièrement distingués hier à propos de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès où pendant seize heures il n’a été question que de la capture du présumé tueur de toute sa famille comme s’il s’agissait d’un événement à l’intérêt tout à fait extraordinaire et exclusif, puis pendant toute la fin de la journée n’ont gratifié les français que de l’erreur qui avait été faite sur l’identité de la personne capturée. Pas de Dupont de Ligonnès en vue! Rien de grave néanmoins, ce fait divers monté en épingle a parmi de ne plus parler de Lubrizol ou de Sylvie Goulard. Autant le sujet d’un tueur ne dérange guère quand il n’est pas musulman et peut être seriné à l’envi autant les sujets politiques sont de la glycérine.

Depuis que les journalistes ne relaient plus que les informations venues du gouvernement ou de la police, leur travail d’investigation se réduit comme peau de chagrin. On le voit par exemple avec les mensonges répétés du ministre de l’intérieur qui passent pour des vérités premières servant à étayer les chroniques des penseurs officiels. Nos journalistes se gardent bien de diffuser les rumeurs sur internet qui circulent, certaines pourraient être vraies, mais reprennent allègrement celles qui traînent dans les arcanes du pouvoir pour plaire à leurs employeurs multimilliardaires. L’histoire Dupont de Ligonnès n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Pour nos médias, le président, son gouvernement, les fonctionnaires parlent comme Saint Jean Bouche d’Or! Eux c’est la bonne propagande contre la mauvaise propagande du net. C’est si gros qu’ils en deviennent inefficaces et même contre-productifs. Ils s’auto-censurent si bien que les journalistes tombent dans la désinformation et quand ils sont pris la main dans le sac, c’est un régal de les voir se débattre comme si leur honneur avait été pris à défaut alors que toute l’année on les voit faire de la lèche au pouvoir!

La liberté de la presse meurt quand on ne s’en sert pas et c’est en train d’arriver.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?