Xavier Bertrand

Par mardi 12 octobre 2021 Permalink 1

Xavier Bertrand subit donc son premier échec. ça n’a pas traîné! Lui qui se voyait comme un homme providentiel incontournable est maintenant lancé à la course à l’investiture LR. Les militants Les Républicains doivent bien rigoler en voyant le fils prodigue retourner au bercail. Est-ce qu’il sera reçu par sa famille comme celui de la bible, les bras grands ouverts? Mauvais signe: il a l’adoubement de Sarkozy!!!

Quel ennui distille déjà ce congrès républicain en forme de primaire! A part Ciotti et Barnier qui sortent du lot chacun dans leur genre, l’intérêt de remplacer Macron par l’un des autres est pratiquement nul. Tout va être organisé pour un duel Pécresse contre Bertrand. Hum! Les mauvais augures s’additionnent. Le masochisme ayant ses limites, aucun français ne les regarde jamais lorsqu’ils passent à la télé au grand dam de ceux qui les y convient.

Malgré tout, la direction LR, suicidaire comme d’habitude, les veut pour tête d’affiche. Ces deux candidats ne se distinguent pas par leur anti macronisme mais par leur engagement contre Marine Le Pen comme si les militants avaient besoin de ça… Encore des parangons de l’anti-fascisme à la gomme! Ils tirent sur le Rassemblement National et se croient des héros de la liberté menacée. Franchement c’est sur eux qu’on a envie de tirer.

En fait, j’en prends le pari ici, pari très peu risqué d’ailleurs, aucun des deux ne sera au second tour de la présidentielle. Seul chez LR, Michel Barnier peut créer la surprise avec son physique et surtout son nouveau positionnement plutôt souverainiste et contre l’immigration. Les français ont la mémoire courte et Zemmour qui le sait bien, rappelle sans pitié les faits d’arme passés du négociateur du Brexit qui pourrait lui faire de l’ombre. Mais les deux autres, Pécresse ou Bertrand finiront à 10% s’ils sont investis!

Le candidat naturel des militants LR et de la droite en général (pas du centre droit, de la droite) est devenu en quelques semaines clairement Eric Zemmour. Mais la direction du parti semble avoir passé un pacte méphistophélique avec la macronie et préfère perdre que de prendre le risque de s’opposer vraiment au président actuel. Elle donne encore, comme à son habitude, des gages à la bien-pensance. Dans un an ce parti aura éclaté. C’était une invention de Sarko (LR = UMP). Comme cet homme sur le long terme a fait du mal à sa famille politique!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?