Vote utile contre vote utile

Par lundi 11 avril 2022 Permalink

Les français ont voté en masse, compte tenu de ce que certains redoutaient. Dans mon bureau de vote pas mal d’arabes faisaient la queue. Je ne les avais jamais vus si nombreux. Dont acte.

Passons sur le cas Macron, on aura le temps d’y revenir! 70% des français d’après un sondage d’il y a quelques jours sont contre sa politique. Les 30% qui restent ont en général voté pour lui. Logique.

En revanche le vote utile a laminé des candidats dont le programme se chevauche avec celui de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen a gagné de justesse. Le vote Zemmour devenait un fourvoiement. Heureusement que les électeurs n’ont pas fait comme moi, elle aurait été battue et il y aurait eu un deuxième tour avec Mélenchon.

Le vote LR s’est rendu aussi aux arguments de Marine Le Pen. Valérie Pécresse est dans les choux. Son discours de clôture m’a fait penser à celui, en son temps, de Ségolène Royal, dans le genre “je vous emmènerai vers d’autres victoires” après une grosse défaite! Décidément nulle du début jusqu’à sa sortie.

Mélenchon a lui aussi bénéficié du vote utile. La socialiste, le communiste, l’écologiste ne représentent plus rien dans l’opinion publique. La gauche a espéré jusqu’au bout battre Marine Le Pen.

Et dire que les commentateurs proposaient, il y a peu, un accès au second tour autour de 16%! C’étaient sans compter le clivage, plus que le clivage, l’animosité irréconciliable qui existe entre les français. Alors ils ne choisissent plus, ils éliminent immédiatement, l’important n’est pas leur cœur mais leur ennemi. C’est ça le vote utile.

A ce petit jeu Mélenchon a perdu. Il finira par gagner lui ou un de ses futurs clones grâce à la naturalisation des immigrés… Sauf bien sûr si Marine Le Pen gagne cette fois.

C’est jouable à condition que ses électeurs potentiels n’aillent pas ce jour là à la pêche. Les sondages vont manipuler le second tour forcément. S’ils donnent un écart important avec Macron, son électorat sera démobilisé et le résultat sera mauvais. En revanche si les deux candidats sont pronostiqués à touche touche, il n’y aura pas de démobilisation de l’électorat MLP comme lors des précédentes élections.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?