Voeux: Macron vs Zemmour

Par samedi 1 janvier 2022 Permalink 1

“A la cavalcade”, Emmanuel Macron a énuméré tous les bienfaits de son mandat. Il n’était pas obligé de courir tant son bilan est mince, même mauvais. La liste de ses échecs faite par Eric Zemmour était longue, implacable, écrasante.  “Déclassement économique”, “pandémie incontrôlée”, “insécurité envahissante”, “immigration délirante”, “islamisation galopante”.

Que pèse à coté de faits incontestables la séance d’autosatisfaction présidentielle avec ce chef de l’état qui ose parler d’une France plus forte? Mais plus forte par rapport à qui? Personne. C’est par exemple terrible de savoir au dessus de nos têtes cette dette publique pire que celle des autres pays européens, pire que celle de l’Italie, puisque remboursable en 2 à 3 fois plus longtemps. C’est terrible aussi de savoir que nous sommes en ce moment sociologiquement grand-remplacés comme jamais dans notre histoire.

Emmanuel Macron est un fossoyeur. Il dit aimer la France. Qu’est-il en train d’en faire sinon un territoire sans peuple. Il dit découvrir et dorénavant aimer les français. Il serait temps, après avoir déclaré, je cite, et pas à la cavalcade car il ne faut jamais oublier l’odieux, l’abject, l’indigne: à propos des femmes d’un abattoir de Bretagne “elles sont pour beaucoup illettrées”, à propos des bretons en général, “la mafia française”, à propos des contestataires des Vosges “des gens qui décident d’être contre tout”, à propos des gens qui s’opposent à ses réformes des “fainéants”, des “cyniques”, des “extrêmes”, à propos des français en transit dans les gares “ceux qui ne sont rien”, à propos des ouvriers corréziens “ceux qui foutent le bordel”, à propos des gens du Pas-de-Calais “dans ce bassin minier, il y a beaucoup de tabagisme et d’alcoolisme”, à propos d’un chômeur, “Je traverse la rue, je vous trouve du travail”, à propos des français en général “des gaulois réfractaires”, à propos, à propos, à propos… Un président ne devrait pas dire ça!

Une suite d’insultes sans fin à comparer à la diatribe de Zemmour qui parle des français ainsi “…courageux, ils ont été clairvoyants, ils ont été grands, ils ont été à la hauteur, fidèles à leur nation, ils ont cru en eux-mêmes, ils ont cru en la France, ils ont été audacieux, intelligents, travailleurs et amitieux, ils ont été français”. C’est en effet ce qu’ils seront s’ils ne revotent pas pour Macron. “Dignité”, “génie”, “splendeur” d’un coté “faiblesse”, “démisson”, “soumission” de l’autre.

Alors vive la reconquête et SURTOUT vive la France!

Frédéric Le Quer

PS: Hormis le duel Macron vs Zemmour, concernant les voeux de Valérie Pécresse qui, je sais, n’intéressent personne mais bon…, je crains que la pauvre candidate LR ne vive une période de dépression et de neurasthénie. J’ai personnellement eu peur qu’elle ne se mette à pleurer à chaudes larmes puis ne s’effondre avant la fin de son intervention. Elle a tenu de justesse et c’est courageux mais c’était aussi très triste; peut-être qu’un peu de Prozac… En tout cas il faut faire quelque chose.

Laisser un commentaire ?