Vite, allons chercher Macron!

Par lundi 3 septembre 2018 Permalink 1

Le chef d’état français perd son sang froid. Il part en guerre contre des pays amis comme l’Italie et la Hongrie sous prétexte que leurs dirigeants n’ont pas la même vision de l’Europe que lui. Et maintenant le voilà en train de se plaindre à Helsinki que “le rêve de Poutine est le démantèlement de l’Union Européenne.”

“C’est injuste, c’est vraiment trop injuste” se lamentait le petit poussin Calimero en zézayant avec une coquille d’œuf sur la tête dans un vieux dessin animé! C’est ce spectacle qu’a donné Emmanuel Macron dans sa tournée des pays scandinaves. Quand ce n’est pas Salvini ou Orban, c’est la Russie qui l’empêche de mener à bien son projet adoré. A Trump non plus, on ne peut rien lui dire, constate-t-il dépité!

Mais alors, la terre entière en voudrait-elle à notre président? Ou alors est-ce lui qui n’est pas capable de voir que là où il veut aller c’est l’impasse? Il faut reconnaître qu’il n’est pas aisé de passer en un an du statut de héraut de la mondialisation adulé par la presse du monde entier à celui de paria de la scène internationale. Petit à petit, le locataire de l’Elysée est écarté. Tous ses pairs soumis à leur opinion publique prennent le train du souverainisme alors qu’il s’enlise dans son soi-disant progressisme de plus en plus has been! Le chantre de l’extinction des frontières et des cultures qui leur sont liés, est de plus en plus seul, incapable de se remettre en question.

Même en France, après seulement 14 mois au pouvoir, Emmanuel Macron se discrédite chaque jour davantage. Il n’en est plus qu’à nommer les copains à des jobs bancable depuis que l’ouverture qu’il a tant prônée, est devenue impossible, personne ne voulant plus se mouiller. Macron l’isolé, enfermé dans ses résidences ultra sécurisées se coupe de tout. Il tape du pied accusant les autres et curieusement aussi les gaulois!

Ce naufrage idéologique est du jamais vu. Le président de la république se cornérise mais plus grave il marginalise avec lui tout un pays. Allons chercher Macron, comme il le demande! Chaque jour qui passe, c’est la France qu’il assassine!

Frédéric Le Quer