Victoire à la Pyrrhus pour Joe Biden

Par jeudi 5 novembre 2020 Permalink 1

Joe Biden se prépare donc à annoncer une large victoire contre Donald Trump, victoire d’autant plus large qu’il sera ainsi encore plus difficile pour le président sortant de la contester. Le scrutin aura-t-il été sincère? Probablement encore moins que lorsque George Bush Jr a battu son concurrent Al Gore en 2000 qui n’a pu bénéficier d’un recomptage des voix en Floride sous prétexte que les délais étaient trop courts!

Toute la classe médiatique faisait hier matin une tête de cent pieds de long avant de reprendre des couleurs en comprenant que Trump allait perdre sur le papier, au moins. En effet, il va devoir entamer une course contre la montre pour faire valoir son bon droit et le précédent Al Gore, justement, prouve qu’elle est vouée à l’échec. Mais Donald Trump n’est pas Al Gore. Il ne donne pas l’impression de vouloir se laisser faire et la cour suprême des Etats-Unis lui est plutôt favorable. Néanmoins, si une guerre civile n’éclate pas dans le pays qui pousserait à assouplir les dates butoirs de la constitution, rien n’empêchera l’accès de Joe Biden à la maison blanche obtenu grâce au vote par correspondance, système aboli chez nous à cause des fraudes massives qui lui sont associés. Des bourrages d’urnes sont d’ailleurs déjà dénoncés dans le Michigan par exemple. En vain pour le moment.

Les divergences d’approche sur le coronavirus, le chômage, la racialisation de la société pourraient bien aider au déclenchement d’émeutes incontrôlables. Selon une étude du mois dernier, plus de 60% des Américains estiment que leur pays est sur le point de basculer dans la guerre civile. Les suprématistes blancs comme Proud boys par exemple, proches de Donald Trump, se tiennent prêts pendant que des milices Black Live Matter défilent dans certaines villes américaines. Si l’apaisement des esprits n’est pas à l’ordre du jour à cause de résultats électoraux douteux, quand ces groupes se feront face, le pays ira au clash dans l’intérêt objectif d’ailleurs, du président sortant.

Frédéric Le Quer

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire ?