Vaccin Astrazeneca suspendu

Par mardi 16 mars 2021 Permalink 1

Après ne nous avoir dit que du bien du vaccin Astrazeneca par l’intermédiaire des ministres, d’un coup, le président Macron a décidé de suspendre les injections. Par suivisme, puisque de nombreux pays de l’Union Européenne ont déjà arrêté la vaccination, notre pays, tel un adolescent imitant ses copains, est incapable de singularité. Tort ou raison, peu importe en fait, l’intérêt est de constater encore et encore que le chef d’état fait chaperonner la France par des puissances étrangères, en particulier l’Allemagne.

Concernant directement le vaccin Astrazeneca, une professeure en maladie infectieuse était interviewée ce matin sur France Culture. Des événements compatibles avec le moment où une personne a été vaccinée sont survenus à la suite de la vaccination. La question du lien est posée. Des cas de thromboses sont apparues mais aussi avec l’activation de certaines cellules du sang, les plaquettes, des cas d’hémorragie pourraient s’expliquer. Après l’administration du vaccin, donc, chez certaines personnes, soit le sang coagule trop, soit il se liquéfie. Il faut admirer là les médecins de plateau télé qui ne cessaient de répéter qu’avec l’absorption de paracétamol le vaccin Astrazeneca passait comme une lettre à la poste! Au secours, cette combine de facteur n’a pas dû aider ceux qui ont fait une hémorragie!

Cette histoire montre que tout ce qui touche au coronavirus est très difficilement compréhensible puisque tout et son contraire sont possible. On a vu que parfois le système immunitaire s’emballe et se retourne contre lui-même. On voit maintenant qu’avec un remède spécifiquement créé pour combattre le coronavirus, des effets diamétralement opposés, thrombose vs hémorragie, pourraient advenir. On ne nous dit surement pas tout. Mais j’ai l’impression qu’ILS ( les sachants comme on les appelle) ne savent pas grand chose…

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?