Vaccin anti-covid de Pfizer

Par mardi 10 novembre 2020 Permalink 1

ça va chauffer dans les congélos! – 80° est la température à laquelle le vaccin anti-covid dévoilé par Pfizer doit être maintenu avant utilisation. Pas très pratique… Si cette histoire n’est pas qu’un coup boursier pour faire toucher le pactole aux initiés qui ont ramassé vendredi et vendu hier, elle n’a pas fini de créer des problèmes logistiques!

Le gouvernement français qui a témoigné d’un esprit aussi peu cartésien que possible depuis le début de l’épidémie en finissant par empêcher de vivre par deux fois tout un peuple faute d’être capable de clarté, de pédagogie et d’efficacité, va maintenant devoir organiser les files d’attente devant les hôpitaux, les seuls établissements  en mesure de conserver ce vaccin à cette température extrême. Personne n’imagine ceci possible vu les cafouillages avec les masques ou les tests. Et en plus il faut revenir deux fois étant donné qu’il est besoin de deux inoculations à quinze jours d’intervalle pour rendre le vaccin anti-covid opérant. 65 millions de personnes venant et revenant à l’hosto, ça fait 130 millions de prises en charge! Avec moins de 30 000 malades hospitalisé le gouvernement nous dit tous les soirs que nos hôpitaux sont au bord de la saturation, alors imaginez un peu une telle campagne de vaccination!

Toute cette excitation alimentée par nos médias semble donc bien suspecte, vu que, dans ces conditions, il faudra des années avant que la population soit vaccinée contre le covid alors qu’on ne sait même pas combien de temps seront valables les anticorps que chacun aura produit grâce au vaccin. Le virus aura eu le temps de muter vingt fois et les personnes de perdre leurs anticorps tout autant.

Cette annonce donne néanmoins peut-être un espoir. Elle rassure les agents économiques qui redécouvrent une perspective d’avenir en se disant qu’ils ne vont pas tous mourir. L’argent tombé du ciel des banques centrales ne peut continuer que si il est donné un terme possible à cette situation économique jamais connue. Cette histoire du vaccin anti-covid de Pfizer donne donc un peu d’air. Mais pour combien de temps?

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?