Un contrôle routier qui en dit long

Par jeudi 15 avril 2021 Permalink 1

Alors que les antiracistes se déchaînent en France avec des combats contre Evian qui “tape sur le ramadan et les musulmans en faisant de l’islamophobie commerciale” ou contre le fait de servir des produits laitiers dans les cantines scolaires car les communautés BAME (Black, Asian, and minority ethnic) sont intolérantes au lactose, un fait divers relaté ce matin dans la revue de presse internationale de Camille Magnard sur France Culture témoigne du drame qui se joue aux Etats Unis et qui à l’évidence viendra bientôt aussi en France.

Dans le Minesota, une policière que je présume blanche, au cours d’un contrôle routier a abattu un conducteur noir. Ses dizaines d’années d’expérience ne l’auraient pas empêchée de confondre son taser (arme à impulsion électrique) et sa véritable arme à feu. Ses détracteurs expliquent qu’un taser est bien plus gros et plus léger, qu’au lieu d’être noir il est de couleur vive, fluo, qu’il est porté sur l’autre jambe du policier et donc que la manière de le sortir est très différente. Evidemment cela ne plaide pas en faveur de la défense de la policière! Elle est d’ailleurs inculpée pour homicide involontaire. Mais, il y a toujours un mais, la vidéo montre que celle-ci, au moment des faits, criait “Taser! Taser!” à l’interpellé et après le coup de feu s’exclama” Putain de merde! Je viens de lui tirer dessus”.

En écoutant cette histoire, comment ne pas être abasourdi par la peur viscérale que provoque les afro-américains sur les policiers. Si la policière dit la vérité ce qui semble possible vue la vidéo, elle a perdu au moment du contrôle de police son sens commun, incapable de voir la couleur de son arme, incapable de la soupeser, incapable de tout discernement. Et ce n’est pas la première fois que cela arrive. Et la plupart du temps les tribunaux admettent la bonne foi du policier. Alors c’est la trouille du policier qui est à mettre en exergue, une trouille bleue, la panique totale. Et sociologiquement apparaît alors le fossé infranchissable qui sépare les communautés aux Etats Unis. Elles ne se comprennent absolument pas et depuis le temps, on peut parier, qu’elles ne se comprendront jamais.

Et là franchir l’Atlantique pour revenir en France est naturel. Le trop grand afflux d’immigrés avec en parallèle leur ghettoïsation mènera inéluctablement à la situation américaine et à cette totale incompréhension entre populations. Déjà l’autre jour, malgré sa hiérarchie qui préfère voir un policier mort qu’un voyou blessé, un jeune policier n’a pas hésité à tuer son adversaire pour survivre. Le pouvoir préférera-t-il une partition catégorique du territoire français comme ça a l’air d’être le cas plutôt que d’imposer l’unité de la nation au prix de tueries régulières? C’est probable et seule cette démission nous différenciera alors des américains.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?

17 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 17 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 41 , à 06:16 pm UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC