Trump prix Nobel de la paix

Par mercredi 16 septembre 2020 Permalink 1

Incontestablement, Donald Trump mériterait le prix Nobel de la paix. Il est d’ailleurs proposé par deux parlementaires norvégiens suite à l’extraordinaire accord au moyen-orient conclu entre les Emirats Arabes Unis, Bahreïn et Israël. Qu’aurions nous entendu si celui-ci s’était signé sous Obama! France Culture se serait pâmé. Le Monde et Libération bien que sans lecteur, auraient multiplié les éditions spéciales. Les journaux de France 2 et de TFI auraient été diffusés en direct de Washington. Le cirque médiatique aurait battu son plein et Christine Ockrent aurait été sortie de la naphtaline pour l’occasion. Quelles belles images n’a-t-on pas eu! Alors qu’Obama prix Nobel de la paix par discrimination positive des élites mondialisées a gratifié la planète d’une guerre en Irak et en Syrie ainsi que de la création d’un obscurantiste état islamique du levant, Donald Trump, depuis le début de son mandat, a calmé les ardeurs belliqueuses de la Corée du nord, a soutenu la population iranienne contre ses dirigeants arriérés, a transféré sans heurt et logiquement la capitale d’Israël à Jérusalem et maintenant fait signer un accord de normalisation des relations entre des pays arabes sunnites et Israël qui est tacitement validé par l’Arabie Saoudite. Si ça, ce n’est pas œuvré pour la paix, que faut-il faire?

Evidemment le dindon de la farce est la Palestine certes soutenue mordicus par les petites gens du Maghreb et tous les immigrés arabes d’Europe mais qui depuis bien longtemps ne cessent d’horripiler les élites sunnites par l’intransigeance de ses chefs. ça fait 70 ans que ces palestiniens emmerdent la terre entière et Donald Trump a compris qu’il était temps de faire sans eux. «Pour ceux qui portent les blessures de la guerre, chérissent les bienfaits de la paix, ce que nous faisons aujourd’hui est énorme, d’abord parce que cette paix s’étendra éventuellement à d’autres Etats arabes, et elle peut mettre fin au conflit israélo-arabe une fois pour toutes», s’enflamme Benjamin Netanyahou.

Après que Donald Trump courageusement a décidé de quitter l’OMS phagocytée par la Chine et ses manœuvres à propos de son virus, le voilà maintenant dans la peau d’un grand pacificateur en changeant un peu la perception qu’ont les arabes du grand satan israélien. Alors Trump prix Nobel de la paix, pourquoi pas?

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?