Test antigénique

Par jeudi 30 décembre 2021 Permalink 1

-Chéri, où vas-tu?

-Je vais acheter des auto-tests.

-Encore!

-Un test antigénique! Un test antigénique! Mon royaume pour un test antigénique! Déclare-t-il d’un ton emphatique.

-Tu me fatigues, dit-elle en souriant. Et ta quête donne quoi? Bientôt atteint?

-Bof! Rien pour le moment… Répondit son compagnon d’un air piteux.

-T’inquiète! ça viendra…

-Mouais… Je me demande si c’est bien vrai toutes ces contaminations annoncées par le ministre de la santé.

-Oh! surement… murmura la jeune femme.

-Je vais encore devoir aller au boulot. Si toi au moins tu avais attrapé le covid, comme cas contact j’aurais 7 jours à rester à la maison, tout payé.

-Je te remercie mais aucune envie.

-Pourquoi? On n’a même pas 60 ans à nous deux!

-D’accord mais notre voisine par exemple a perdu le gout et l’odeur pendant 24 heures.

-La belle affaire!

-En tout cas je ne l’ai pas et toi tu vas me faire le plaisir d’aller travailler.

-Attends, attends! D’abord le test. On sait jamais! Et si c’est positif j’irai m’isoler immédiatement comme un bon citoyen.

-Comme un bon fainéant plutôt!

Il rit aux éclats. Elle aussi. Puis il reprit:

-Ce que je veux c’est pas un delta mais juste un petit omicron tranquille, peinard pour qu’on passe quelques jours sous la couette tous les deux puisque tu seras au moins cas contact.

-Tu sais que comme personnel de santé si je suis asymptomatique, je risque de devoir continuer à travailler.

Dépité il repris:

-C’est proprement scandaleux. Mais je compte sur ton esprit civique pour ne pas succomber à ces règles esclavagistes entraînant une insécurité sanitaire effrayante contre laquelle je me battrai jusqu’au bout!

-Tu te fous de moi?

En effet, il avait pris cet air rieur contenu difficilement qu’il avait quand il savait être d’une parfaite mauvaise foi ce qui ne l’empêcha pas d’insister:

-Pas du tout. Je veux absolument que tu sois avec moi en cas de contamination.

Il l’embrasse alors tendrement. Elle le regarde de biais en haussant les épaules…

-Je descends et je reviens faire mon test, ajoute-t-il.

Une demie heure plus tard après être rentré et s’être réfugié dans la salle de bains, l’appartement résonne d’un cri de joie.

-Chérie! ça y est. C’est bon. Je suis positif apparemment. Je file à la pharmacie pour confirmer tout ça par un test antigénique officiel. Toi tu ne bouges surtout pas et cherche nous une bonne série Netflix. Les vacances commencent!

Pendant qu’un jeune couple d’irréductibles gaulois réfractaires résistent à l’ambiance délétère généralisée, Olivier Véran fait à la télé courageusement de son mieux pour affoler la France entière laissant entendre aux citoyens qu’ils vont tous mourir!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?