“Suicidez-vous!”

Par mercredi 24 avril 2019 Permalink 2

Les professionnels de l’indignation s’en donnent à cœur joie. “Suicidez-vous”, ce slogan pas très malin devient le scandale du siècle! Dans les cortèges des gilets jaunes depuis le début, l’extrême gauche fait entonner “Tout le monde déteste la police”. Elle est montée d’un cran avec ce “suicidez-vous” où néanmoins aucun manifestant ne s’adresse à tel ou tel en tant qu’individu, mais à l’institution que le policier représente dans le cadre de sa fonction. C’est une évidence que les journalistes, le gouvernement et toute la clique médiatico-politique de tous les bords refusent de considérer en préférant voir une attaque à la personne. Les CRS, d’ailleurs, s’en amusent pour la plupart ayant appris, eux, l’exercice du maintien de l’ordre à l’inverse des gendarmes et des voyous de la BAC (brigade anti citoyenneté bien sûr!). Mais, voilà, il s’agit de s’offusquer très fort pour mieux dénigrer. Tous les Tartufe se déchaînent dans les laides nuances de l’hypocrisie et pour faire monter la sauce un soi-disant policier parlant à visage caché s’apitoie sur son sort et sur le désamour dont son métier est l’objet. Quelle belle orchestration!

Décidément les gilets jaunes dérangent. On a beau les tabasser au point de heurter les consciences du monde entier, ils représentent une population debout alors que la ploutocratie ne l’aime que couchée. Elle a fait s’aplatir les syndicats en arrosant ses représentants un à un. Ils sont beaux maintenant à la télé prenant le parti de la réaction contre les insurgés. Honte à ces pourris! Honte à ces corrompus! Les traîtres veulent voir le peuple rentrer dans le rang comme tous ces journalistes qui ne conçoivent plus leur métier que comme une propagande en faveur de la kleptocratie dirigeante. Mais les gilets jaune ne rentrent pas dans le rang. La tentative de les transformer en parti politique pour là encore corrompre les leaders a échoué. Jeter sur le mouvement le discrédit échouera aussi. Plus de la moitié de la population est gilet jaune dans son cœur après avoir compris que rien n’est possible avec le système actuel.

“Suicidez vous”… professionnellement et partez, vous tous qui tenez les rênes du pouvoir! Le peuple a hâte de vous voir disparaître. Vous n’instrumentaliserez pas une guerre civile pour votre intérêt de classe.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?