Semblant d’accord au conseil européen

Par vendredi 29 juin 2018 Permalink 5

Le semblant d’accord trouvé au conseil européen de Bruxelles entre les partenaires sur les migrants a failli même ne pas avoir lieu, l’Italie bloquant tout au milieu de la nuit. Les successives crises européennes laissaient jusque là apparaître in fine un avancement de la construction européenne. Enfin c’est ce qu’on nous disait… Là le texte final sert à masquer les divisions. Pour Macron il s’agit d’une bonne nouvelle pour la France, Conte aux idées exactement opposées commente, heureux, que “l’Italie n’est plus seule”. Des hot spot seront pris en charge exclusivement par l’UE dans les pays volontaires pour les accueillir, pour le moment il y a l’Espagne, les migrants seront répartis sur le base du volontariat et les frontières extérieures seront renforcées tout en aidant financièrement la Turquie et le Maghreb dans l’espoir qu’ils veuillent bien édifier sur leur territoire des centres d’accueil, comme on dit en nov’langue. On compte aussi sans rire sur les gardes-côtes libyens pour ramener les migrants perdus en Méditerranée! En clair, coté européen chacun fera ce qu’il veut en acceptant ou refusant la déferlante migratoire, la libre circulation des migrants à l’intérieur de l’espace Schengen devenant impossible.

L’Immigration en Europe n’a donc pas fini d’être un sujet central même si on voit maintenant que certains pays du vieux continent ne seront plus touchés. Il suffira à leur opinion publique d’être ferme. Quant aux autres pays comme la France, ils vont continuer à voir leur culture se diluer dans celle des nouveaux arrivants puis être carrément remplacée. En attendant l’insécurité ne va cesser de croître et les horribles squat comme ceux que les CRS évacuent en ce moment à La Chapelle où vivent des individus presque zombifiés, vont se multiplier.

S’il faut faire un premier bilan, le groupe de Visegrad et l’Italie soutenus par le Danemark ou la Finlande ou l’Autriche ont remporté une grande victoire. Concernant les citoyens des autres pays, les pays gagnants constituent peut-être la possibilité pour eux d’avoir un jour un endroit pour se réfugier!!!

Frédéric Le Quer