Scientifiques et conseil scientifique

Par jeudi 23 avril 2020 Permalink 1

Les scientifiques français auraient-ils une âme de nazi? La question est un peu brutale, mais à chaque fois que l’un d’entre eux prend la parole, soit les privations de libertés sont au rendez-vous, soit la rigueur médicale demande de sacrifier certains malades du covid-19 sur l’autel du placebo. De toute façon rien n’est jamais positif pour le citoyen et les efforts qui lui sont demandés, commencent à poser un problème éthique majeur. Que vaut une vie d’abstinence ponctuée par des interdits et des oukases?

On comprend mieux pourquoi le gouvernement par nature coercitif s’en remet concernant ses décisions à propos de la pandémie à un conseil scientifique. Macron connait bien le milieu, toute sa famille en est… Rien n’est jamais trop astreignant pour cette savante assemblée qui fait des libertés publiques le cadet de ses soucis. Le slogan “Restez chez vous” repris en chœur par une population hébétée dont l’esprit critique est bien émoussé par de longues années de propagande médiatique, est tout à fait représentatif de l’état d’esprit d’un certain milieu ne concevant la direction du pays que par des règlements compliqués, innombrables et intrusifs. Nos chercheurs et médecins profitent autant qu’ils peuvent du plaisir de faire office de maître à penser dans un domaine scientifique où ils posent comme des “sachants”, assez abusivement, par opposition aux ignorants que nous sommes immanquablement. Bien sûr, ils se vengent des technocrates abrutis au pouvoir depuis trop longtemps qui ont tout fait pour saccager leur outil de travail, le plus bel exemple étant la décision sous François Hollande de supprimer le stock de masques pouvant répondre à une épidémie comme celle du covid, pour économiser des clopinettes. Mais il n’y a pas que ça. Ces gens ont leurs limites inscrites dans le champ de leurs compétences. Au-delà, leur ticket n’est plus valable, peut-on dire pour paraphraser le titre d’un livre de Romain Gary. Sans légitimité démocratique, ils n’ont aucune qualité pour confiner la population jusqu’à l’extinction du coronavirus, comme certains n’hésitent pas à le réclamer actuellement. Raus les nazillons aux petits pieds!

L’importance donnée aujourd’hui en France, ce n’est pas forcément le cas ailleurs, aux scientifiques est évidemment due à l’incompétence gouvernementale. Macron, Philippe et toute leur clique en jouant sur la peur se cachent derrière un conseil pour s’exonérer à bon compte de leur politique sanitaire avant la crise épidémiologique, pendant celle-ci et aussi pour plus tard quand l’heure des comptes aura sonné car elle sonnera à condition bien sûr que les citoyens daignent reprendre en main leur destin.

Frédéric Le Quer

PS: les membres du conseil scientifique peu préoccupés par leur concept de distanciation sociale!

Laisser un commentaire ?