Rubens (1577-1640)

Par samedi 3 juillet 2021 Permalink 1

De son vivant Pierre-Paul Rubens était appelé “Prince de la peinture et peintre des princes”. Il reste considéré de nos jours comme le plus grand artiste baroque d’Europe du nord.

Venues de partout, les commandes pleuvent. Il les assume avec le concours d’un atelier nombreux. 500 œuvres environ lui sont attribuées. En Italie entre 1600 et 1608, il parfait sa culture et définit son style. Sa manière s’inspire du Caravage avec ses figures à mi hauteur et son traitement de la lumière qui se focalise sur les visages et les corps. Il ne fait pas de dessin préparatoire pour ses esquisses mais enduit directement sa toile d’une préparation brune avant de peindre. Ensuite “son vigoureux pinceau met frénétiquement en mouvement les formes et les couleurs vives. Il recourt aux techniques virtuoses du raccourci et de la torsion (…), rend lisible l’enchevêtrement des corps” (gazette Drouot, Sophie Reyssat).

Les oeuvres du maître flamand sont rarissimes sur le marché, la plupart figurant dans des collections privées ou publiques. Quelques exemples de prix néanmoins.

En une, Sainte Marguerite, huile sur panneau de chêne, 2 planches non parquetées, 33 x 45,7 cm, esquisse pour un élément de plafond disparu dans les flammes, (Rubens réalise lui-même ses esquisses) fit le 31 mars 2019 à Lille chez Mercier & Cie ovv 1 625 000 €. Ci-dessous, les 2 portraits (121,3 x 97,1 cm chaque) de Albert VII archiduc d’Autriche et sa femme l’infante Isabelle Clara Eugénie d’Espagne par Pierre-Paul Rubens et son atelier, vers 1620, présentés à Munich, chez Hampel Fine Art Auction le 5 juillet 2017 étaient estimés entre 550 000 et 750 000 €.

La Sainte Famille, ci-dessous, huile sur toile de Rubens et son atelier (les plus difficiles ne voient la patte du maître que dans le visage de Saint François à gauche), 141,5 x 203,5 cm, a été adjugé chez Vermot & associés à Mandelieu-La-Napoule, 1 146 600 €.

Enfin si vous n’avez pas les moyens suffisants pour vous offrir un Rubens mais de gros moyens quand même, le dernier exemple ci-dessous vous fera saliver! La chasse au lion de Balthazar Beshey (1708-1776) d’après Rubens, l’original étant à la Pinacothèque de Munich, 58 x 78 cm, fit à Drouot chez Ferri svv le 11 décembre 2009, 14 870 €.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?

20 visiteur(s) en ligne actuellement
8 visiteur(s), 12 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 39 , à 07:18 am UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC