Rosa Bonheur (1822-1899)

Par samedi 23 mai 2020 Permalink 1

« Paris, le 12 Mai 1852 Nous, Préfet de Police, … Autorisons la demoiselle Rosa Bonheur demeurant à Paris, rue … n° 320 à s’habiller en homme ; pour raison de santé sans qu’elle puisse, sous ce travestissement, paraître aux spectacles, bals et autres lieux de réunion ouverts au public. La présente autorisation n’est valable que six mois à compter de ce jour ».

Voilà peut-être l’une des raisons pour lesquelles l’artiste animalière, sculptrice et peintre, Rosa Bonheur est redécouverte sous l’influence du mouvement LGBT. De son vivant, elle est encensée par les critiques pour une oeuvre qui passe à coté de tous les courants, et ils sont pourtant nombreux et primordiaux, qui traversent l’histoire de l’art dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le second empire et particulièrement l’impératrice Eugénie qui lui remet la légion d’honneur, lui vouent une grande admiration. Le marchand Ernest Gambard la fait connaitre à l’étranger et particulièrement en Amérique. Elle est liée d’amitié avec Buffalo Bill et vit à la fin de sa vie en couple avec une américaine, peintre aussi, à qui elle lègue sa fortune. Le Metropolitan Museum de New York conserve un grand format intitulé “Le marché aux chevaux”.

Rosa Bonheur est à la fois le prototype du peintre académique dont Cézanne dit pour un des tableaux qu’il est “horriblement ressemblant”, et une précurseure au style de vie anachronique, aux mœurs libérées, insouciante de l’opinion à propos de sa manière d’être.

Le marché de l’art la redécouvre donc après l’avoir longtemps snobée. “La halte du cavalier”, en une, 61 x 50 cm, fit le 12 mai 2019 chez SGL enchères à Saint Germain en Laye 10489 €. Ci-dessous, étude pour La Fenaison en Auvergne, crayon noir et aquarelle, dessin signé en bas à gauche, 20 x 34 cm, fut vendu 2625 € chez Osenat ovv à Fontainebleau le 30 juin 2019.

Concernant les bronzes animaliers de Rosa Bonheur, il y a beaucoup d’invendus… Signalons néanmoins ce taureau beuglant épreuve en bronze à patine brune signée sur la terrasse mais d’après Rosa Bonheur. Haut. : 15 cm – Long. : 21 cm qui récolta chez Mathias svv à Drouot le 8 avril 2011 autour de 1000 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?