Richard Edward Miller (1860-1943)

Par samedi 5 mars 2022 Permalink

Richard Edward Miller est un peintre américain qui s’installe quelques temps à Paris à partir des années 1890. Il est amoureux de la France, fréquente assidûment le cercle des artistes de Giverny et son art évidemment s’inspire des impressionnistes. C’est toute la colonie artistique américaine à Paris à la fin du XIXe siècle et au début du XXe qui s’ébauche à travers cette figure qui est l’une des plus importantes au point de voir l’état français élevé Richard Edward Miller au grade de chevalier de la légion d’honneur. Quand il rentre aux Etats Unis, il décline ce qu’il a appris, avec des peintures de figures féminines dans des intérieurs ensoleillés qui deviennent son image de marque. Du portrait à la scène de genre la différence peut être ténue. L’impressionnisme la fait exploser. Richard Edward Miller la fait exploser et lui qui sortit au commencement son chevalet à l’extérieur, le réinstalle dans des maisons cossues.

Sur le marché de l’art le peintre est très cher. La jeune femme au collier en une par exemple, une huile sur toile 73 x 92 cm fut échangée à Brest chez Lannon & associés ovv le 20 juillet 2019 126 880 €. Mais ce n’est rien à coté de cette femme à la cage à oiseau, ci-dessous, présenté récemment chez Sotheby’s qui fit 465 000 €.

Et ceci n’est encore rien par rapport au 22 novembre 2016 chez Christie’s à New York où la femme à l’ombrelle à l’heure du thé, une huile sur toile, 100 x 81 cm, peint vers 1914, fut adjugée 993 000 € environ!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?