Réveillon de Noel

Par vendredi 24 décembre 2021 Permalink 2

Le réveillon de Noel se prépare. L’anxiété est à son comble.

-Chéri t’as mis ton masque? Ils vont arriver.

-Oui, je le mets. Quelle idée t’as eu d’inviter les enfants et les petits enfants pour Noel! On va tous mourir si ça continue!

-Allons! Reprends-toi! Je n’ai pas eu le choix, tu sais bien. Ta fille s’est imposée dès la Toussaint.

-Jolie date! Et son frère a trouvé que c’était une bonne idée! Ah! celui-là! Tu parles d’une bonne idée! 9 à table dont 3 de leurs mouflets qui vont nous lécher la pomme croyant nous faire plaisir! Quel plaisir!

-Tu ne sais pas y faire! Moi, j’ai décidé de les ignorer tout le dîner. Mamie par ci mamie par là! Je ne répondrai à rien et s’ils sont trop insistants, je leur ferai la leçon. D’ailleurs je n’ai pas pris de cadeau.

-T’as bien fait. Ils sont trop grands pour ces histoires de père Noel.

-Et ça leur évitera de venir se coller à nous comme des sangsues.

-Tu te rends compte, ils vont être bourrés de virus pathogène et le pire c’est qu’ils ne le savent même pas! J’en frémis. Des dangers publics!

-Et puis leur parents! Tu crois qu’ils n’auraient pas pu nous éviter ce pensum? On a vraiment fait deux crétins avec notre fille et notre fils.

-J’espère que tu n’as pas trop prévu à manger…

-Le minimum. Une petite entrée, un plat et des fruits. Je n’ai même pas pris de bûches pour que les petits n’aillent pas mettre leurs doigts dans la crème. C’est non seulement répugnant mais en plus dangereux.

-T’as très bien fait. Et surtout fait des courants d’air! J’ai 3 pulls sur moi. Habille-toi chaudement toi aussi!

-Oui moins ils seront bien, moins ils resteront longtemps!

Drelin-drelin!

-Oh, ben! ça n’a pas traîné!

Drelin-drelin!

-Alors tu vas ouvrir!

-Je rajoute un autre masque. On n’est jamais trop prudent. 2 masques trois doses de vaccin c’est déjà un bon début mais peut-être pas suffisant…

-Tu crois qu’ils nous ont imposé ce repas pour hériter plus vite.

-Avec ta fille ce serait bien possible!

-Et si on répondait pas.

-Ou alors on leur dit à travers la porte qu’on est malade.

-Ecoute! Fais comme tu veux mais décide-toi!

-Quelle barbe!

Drelin-drelin!

-Oui, oui. J’arrive. Euh! Voilà, je crains qu’on ne puisse vous ouvrir la porte. Votre mère et moi avons les signes du covid.

-Non vraiment ça ne va pas et on ne voudrait pas vous infecter.

-Mais maman, laisse-nous quand même entrer. On va tous se protéger

-Non vraiment je ne préfère pas. Restez où vous êtes, ce sera mieux!

-Bonsoir mamie! Bonsoir papi!

-C’est ça. Bonsoir, bonsoir et maintenant rentrez chez vous!

-ça y est on dirait qu’ils sont partis.

-Ouf! quelle corvée ça a failli être. T’as très bien fait de ne pas ouvrir.

-Oui. J’ai pris le taureau par les cornes. Mais l’année prochaine ne te laisse pas avoir! Je t’en prie.

-Non, non je ferai attention. On en sera au moins à la 8e vague à cette époque. Pas question de prendre le moindre risque.

-Allez, ma chérie! Joyeux Noel! Et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?