Référendum sur l’immigration

Par lundi 29 mars 2021 Permalink 1

Le référendum sur l’immigration est l’idée tendance des candidats déclarés à la présidentielle. Emmanuel Macron a tant été lamentable sur le sujet qu’il va s’imposer comme la clé de la campagne électorale.

Xavier Bertrand qui porte l’idée, ménage la chèvre et le chou nous inventant des success stories d’étudiants africains en France pour ne pas mettre fin aux séjours estudiantins quoiqu’il arrive, avec comme arrière pensée évidemment, l’espoir de conserver le socle de voix immigrées naturalisées dont il a bénéficié dans les Hauts de France. Ce n’est pas une mince immigration que cette immigration étudiante qui, le plus souvent, s’installe. Les principaux dossiers par pays présentés aux universités pour la rentrée 2020 se présentent ainsi: Algérie, 31269, Sénégal 27231, Maroc 25 818, Cote d’Ivoire, 9935, Tunisie, 7137, Cameroun, 4455, Gabon, 4417, Congo, 4333, Guinée, 4287, Bénin, 4131. Cela fait en tout 123 013 personnes, pour une année “covid” donc peu propice aux expatriations, rien que pour ces pays, rien que pour le statut étudiant!!! Mais Xavier Bertrand est généreux avec l’argent que la France n’a pas! Au lieu de prendre tout le monde et n’importe qui, au moins un test de connaissance (orthographe, grammaire, lecture, compréhension d’un texte, calcul) précédent l’inscription devrait pourtant bien être imposé… ça réduirait amplement le nombre !

Marine Le Pen n’a pas de voix à perdre de ce coté là et y va franco. Elle demandera aux français si elle est élue de prendre parti sur la suppression du droit du sol, le durcissement des critères de naturalisation, la fin du regroupement familiale, la gestion des demandes d’asile dans les ambassades et les consulats, la suppression des obstacles à l’expulsion de tous les criminels et délinquants étrangers. C’est bien plus précis et donc plus honnête vis à vis des français allant voter  que la vague proposition de Xavier Bertrand de faire un référendum sur l’immigration qui ne veut rien dire, le diable étant comme on sait, dans les détails.

A en croire un sondage Ifop Fiducial, notre pays prend conscience de sa déplorable situation ce qui ne peut que servir les candidats qui se positionneront pour un tour de vis migratoire. Pour 81% des français interrogés la justice est trop laxiste, 78% la France est un pays de culture chrétienne, 76% la laïcité est menacée, 75% la France est en déclin, 70% il ne suffit pas d’être né en France pour être français, 69% la France a perdu sa souveraineté, 66% ne s’y sentent plus chez eux comme avant et 62 % ne se sentent en sécurité nulle part!

Il y a loin de la coupe aux lèvres mais le vent tourne, on dirait.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?