Rasmus Paludan

Par jeudi 12 novembre 2020 Permalink 1

Le danois Rasmus Paludan souhaitait hier, 11 novembre, réaliser une performance en France, au pied de l’Arc De Triomphe. Celle-ci consistait à incinérer quelques corans après les avoir tantôt badigeonnés avec du sang de porc, tantôt entourés de bacon, tantôt arrosés de “pisse de chrétien”.

Le performeur n’a pas pu accomplir son oeuvre interdisciplinaire devant les personnalités commémorant la victoire de 1918 apparemment peu réceptives à l’art contemporain. La police l’a arrêté et expulsé une fois de plus du sol français où il est interdit depuis longtemps. On notera que le Danemark n’a pas fait d’histoire pour récupérer son ressortissant islamophobe.

Sans doute, est-ce à mettre en parallèle avec les difficultés que font les pays du Maghreb pour accepter le retour de fichés S en situation irrégulière en France. Si avec l’amusant et provocateur danois, 24 h suffisent à le chasser du pays, il faut de bien nombreuses réunions entre Gérald Darmanin et les préfets pour “accélérer” l’expulsion de 231 personnes en situation irrégulière et suivies pour radicalisation islamiste. ça fait des semaines que le ministre se vante de ce geste de fermeté sans qu’il ne se passe grand chose! Alors que ces gens qui risquent un jour de tous nous couper la tête, continuent tranquillement leur propagande sur notre territoire, le blasphémateur qui n’attente à aucune vie, a subi séance tenante toute la rigueur de la loi française.

Citons pour finir la journal Le Monde qui se faisait l’écho en 2019 de la popularité de Rasmus Paludan dont la protection coûte apparemment très cher au contribuable danois:  “Il est devenu une célébrité nationale. Des ados réclament des selfies, et des fans récitent en chœur la phrase d’ouverture de ses discours : « Je suis le soldat de la liberté, le protecteur des faibles, le gardien de la société, la lumière des Danois et le leader du parti Stram Kurs. » Une notoriété qui vire au phénomène de société : des parents sont inquiets de voir leurs enfants jouer à « Paludan et les étrangers » dans la cour d’école.” Paludan et les étrangers… ça doit être chaud bouillant comme amusement!

Avec toute autre religion que l’islam, les agissements de cet homme n’auraient aucune espèce d’importance.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?