Racisme dans la police?

Par jeudi 30 juillet 2020 Permalink 1

L’organisation de l’orchestration à propos des révélations de faits de racisme dans la police est un modèle du genre. Un site internet, “streetpress” est le deus ex machina de ce que les médias mais aussi en cachette le gouvernement aimeraient bien voir devenir une affaire d’état car il s’agit toujours pour ces gens là de dédouaner l’islam et d’accuser les français de souche.

Trois actes pour le moment scandent la pièce. Le premier fut la dénonciation de groupes de conversation entre policiers sur Facebook révélés donc par streetpress où ceux-ci en sortant du travail se libèrent, se défoulent des différentes frustrations subies au cours de celui-ci en se permettant de critiquer cette diversité ethnique qui incontestablement les place en souffrance à cause de son impunité voulue par les gouvernements depuis des décennies. Le deuxième acte se veut l’antithèse des accusations portées à l’encontre de la police pendant le premier. Des faits divers horribles s’accumulent mettant en cause des musulmans tuant des français de manière de plus en plus sadique avec en prime, toujours par les mêmes, quelques dégradations de notre patrimoine culturel. Evidemment arrive immédiatement le troisième acte pour distraire du deuxième avec un rideau toujours levé par streetpress, cherchant à apitoyer sur le sort de la communauté musulmane victime (communauté musulmane victime, c’est un pléonasme!!!) de racisme au sein des forces de police qualifiées ce matin sur France Culture de troupeaux de brebis galeuses par un lanceur d’alerte musulman traître à sa corporation. Le racisme “endémique” des fonctionnaires empêcherait de régler le problème en interne obligeant à ce que des faits soient mis sur la place publique pour mieux protéger les individus issus de l’immigration.

On en est là. Les musulmans se victimisent comme d’habitude pendant que leurs coreligionnaires racistes abattent froidement Philippe, Axelle, Adrien et tant d’autres tout en incendiant des églises et en saccageant des statues. Et c’est la faute à qui? A la police raciste bien sûr!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?