PSG et l’antiracisme

Par jeudi 10 décembre 2020 Permalink 1

La mayonnaise est en train de prendre. Le football dit non au racisme à l’occasion du match PSG – Istanbul. C’est très beau. C’est très courageux. Et puis il y a ce geste noble avec le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi qui remet un maillot spécial à l’entraîneur adjoint d’Istanbul, Pierre Webo, “qui a été exposé hier à une attaque raciste du quatrième arbitre”. Rien que ça.

Webo, l’homme par qui le scandale arrive, a été traité d’on ne sait pas exactement quoi. Si le quatrième arbitre parlait dans sa langue d’origine, le roumain, il a été simplement qualifié de “noir”. Au milieu de blancs, c’est plus rapide que l’écriture inclusive. Mais si il parlait en anglais, il a été traité de nègre ce qui change la donne. Même si l’entraîneur adjoint était particulièrement excité, il fallait mieux le sortir que l’insulter…

Sinon trois remarques. D’abord il est probable que la population roumaine ne soit guère au fait des subtilités anti racistes occidentales. Ce pays qui ne connait rien à l’immigration de masse (heureux pays!) en est surement resté à la mentalité chez nous des années soixante… Il faut absolument que l’UEFA fasse preuve de pédagogie pour faire entrer le pays à l’ère des relations internationales du XXIe siècle!!!

Ensuite la deuxième remarque concerne plus directement le PSG appartenant au Qatar. Que le club d’un pays aussi raciste pratiquant encore l’esclavagisme sans se gêner vienne donner des leçons d’humanisme est plus que risible! Mais dans le football l’argent crée une virginité qu’il est interdit de remettre en cause. La Roumanie n’ayant pas une tune, elle sera sans coup férir une victime expiatoire. Il est dit que l’UEFA ne se laissera pas emmerder par des pauvres.

Quant aux simagrées des joueurs le genou à terre alors qu’il n’y a pas eu mort d’homme, on attend maintenant à ce qu’ils réagissent en refusant d’aller à la prochaine coupe du monde de football en 2022 qui a lieu… au Qatar!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?