Propagande UE à coup de milliards

Par vendredi 9 mars 2018 Permalink 4

Le gouvernement irlandais vient de publier un plan pour faire venir un million de migrants d’ici 20 ans. Sur une population de 4,7 millions d’habitants, il va s’en dire que l’Irlande dans quelques années ne ressemblera plus à celle d’aujourd’hui, mais à eux de ne pas se laisser faire comme les français! L’intérêt dans cette histoire est que la presse du pays a été largement payée par l’état pour promouvoir l’invasion migratoire qui se prépare. Journaux locaux ou nationaux comme the Irish times ou Irish Independente sont mis à contribution pour faire passer la pilule et les journalistes se doivent « d’écrire des articles positifs sur le plan Irlande 2040 », dixit The Times de Londres, contre espèces sonnantes et trébuchantes. On connait depuis longtemps la déontologie vacillante de la corporation; la voilà encore prise la main dans le pot de confiture!

L’Union Européenne ne cesse de payer pour promouvoir son idéologie remplaciste en manipulant les esprits partout sur le vieux continent. Et malgré ça l’Italie, après la Pologne, l’Autriche et la Hongrie montre le détournement gigantesque de l’opinion publique à l’égard de la construction européenne. Et même en Allemagne, en France et en Hollande, de plus en plus de votants expriment leur volonté de voir cesser l’immigration de masse imposée. La bascule est en cours et les milliards déversés par Bruxelles n’y peuvent rien. Le souverainisme prend inexorablement le pas sur l’européisme mondialiste. Toutes les élections européennes ne font que répondre à la seule question qui vaille: oui ou non à l’ue. Bruxelles aimerait pourtant bien détourner l’attention, en revenir au confortable clivage droite gauche sur lequel elle s’est assise. Rien n’y fait! Pas plus la France Insoumise que le retour de Berlusconi. Les populations ne se divisent plus qu’entre partisans et réfractaires à l’Union Européenne qu’entre celles favorables aux migrants et celles qui veulent que cela cesse.

Frédéric Le Quer