Pr Juvin, Astrazeneca, Johnson & Johnson

Par mercredi 14 avril 2021 Permalink 1

Le virus qui rend fou continue à rendre fou. Même au niveau de la mortalité les avis divergent entre ceux comme le Pr Juvin, qui voient le chiffre sur-évalué (raison: quand quelqu’un meurt d’une maladie quelle qu’elle soit si il est en même temps porteur du coronavirus il est compté comme un mort du covid) et ceux qui le voient sous-évalué, comme le journal Le Monde, il y a quelques heures, titrant que la mortalité de la pandémie est encore sous-estimée dans le monde avec ses 3 millions de personnes officiellement mortes, dont plus de 1 million en Europe. Allez savoir!

Face à ces chiffres d’assez grande ampleur de toute façon, les Etats Unis s’inquiètent à propos de 4 morts de thrombose dus au vaccin Johnson & Johnson. Et là chacun peut surement s’accorder à dire que les complications et les décès par thrombose à la suite de l’injection du vaccin Astrazenecca ou Johnson & Johnson sont certainement très sous-estimés. Quelques cas se comptant sur les doigts d’une main auraient sans aucun doute été passés sous silence. Il y a évidemment bien plus que de “rares éventuels cas” pour reprendre la formule d’un médecin sur BFM. D’ailleurs les médecins de ville généralistes ont un conflit d’intérêt patent: ne pouvant vacciner qu’avec ces 2 marques, ils ont intérêt bien sûr à minimiser le risque.

Donc le gouvernement et les médias incitent actuellement des gens bien portant à prendre le risque d’un caillot sanguin ou, et, d’une hémorragie interne pour se protéger d’un virus qui même dans ses variants les plus redoutables n’entraîne presque pas de conséquences sur une personne en bonne forme physique. Mieux les vaccins actuels, y compris probablement les ARN, sont inefficaces sur les variants sud africains et brésiliens! Tout ça ne crée pas un enthousiasme délirant surtout que, par idéologie mondialiste, rien n’est fait pour contrôler les frontières (sauf le gag avec le Brésil de Bolsonaro!) et éviter que n’entrent dans le pays des souches de plus en plus nombreuses et variées.

Encore une fois, la voie prise par le gouvernement français en faveur du tout vaccinal au-delà des personnes âgées au lieu de rechercher des méthodes curatives pertinentes face à la maladie du covid-19 est une erreur manifeste. Mais comme dirait le Pr Juvin, y en a-t-il une qu’ils n’ont pas commise?

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?