Politique étrangère d’Eric Zemmour

Par mardi 25 janvier 2022 Permalink

“On ne peut pas parler haut et fort sans puissance économique”. Eric Zemmour souligne notre déclassement économique qui nuit à notre influence en politique internationale. (Vus les chiffres catastrophiques -PMI en forte baisse- sortis hier donnant la tendance à venir de la croissance économique, la France va de plus en plus être inaudible dans le concert des nations!) Malgré tout le candidat à la présidentielle a souligné sur France 5 devant une journaliste correcte et deux autres intervieweurs qui reprenaient avec acharnement et obstination les éléments de langage d’Emmanuel Macron, quelques points forts de sa future politique étrangère s’il est élu. Verbatim.

  • Le monde d’après 45 est mort, il va y avoir de plus en plus de conflit

Sur l’Afrique:

  • Le sentiment antifrançais au Mali précède l’arrivée des russes. La France s’enlise au Mali. Le sentiment anti français en Afrique parcourt tous les pays. C’est un sentiment qui repose sur le ressentiment colonial ou néocolonial; on le voit même en France avec des populations venues d’Afrique.
  • L’aide à l’Afrique favorise plus l’immigration qu’elle ne la décourage. Il ne faut plus aider si les étrangers clandestins ne sont pas repris. On bloque les transferts de la Western Union et les visas de tous les dirigeants africains. Personne ne nous aide en Europe vis à vis du Mali.
  • La France n’a pas de responsabilité dans le génocide au Rwanda. L’armée française a fait ce qu’elle a pu. Ce n’est pas la France qui a massacré les gens qui sont morts.

Sur le conflit nord sud

  • Je n’accepte pas l’hypothèse économique et sociale comme explication. C’est une guerre de civilisation, une guerre religieuse, une guerre qui est menée par l’islam contre les infidèles.
  • La diplomatie des droits de l’homme d’Alain Juppé et de Laurent Fabius nous a menés dans une impasse et fait que la France a beaucoup moins d’influence qu’avant.
  • Pour bloquer l’invasion migratoire la meilleure méthode n’est pas d’aller se battre là-bas; c’est d’abord de se défendre ici et d’abord supprimer tout ce qui attire ces gens là: le regroupement familial, les pompes aspirantes comme l’AME, les prestations sociales, le droit du sol.

Sur l’Europe

  • L’Amérique passe son temps à monter les pays européens contre la Russie pour la séparer de l’Allemagne et de la France. A chaque fois qu’il y a un rapprochement, les américains s’emploient à diviser.
  • Les américains se servent des turcs pour diviser l’Europe
  •  Nous devons cesser d’être l’instrument des manœuvres américaines.
  • La France devraient supprimer les sanctions vis à vis de la Russie
  • Nous devons aider les grecs contre les turcs
  • je ne crois pas en la défense européenne; il ne peut y avoir de défense que nationale
  • Finlandiser l’Ukraine
  • Sortir de l’OTAN.

En vrac

  • Je ne suis pas climatosceptique
  • Quel sera votre premier déplacement officiel? L’Italie comme le général De Gaulle? – L’Italie est une très bonne idée.
  • Que diriez vous au peuple russe? Que je l’aime, que j’aime sa culture, sa littérature.

Voilà la vision géopolitique d’Eric Zemmour. Il est surement le seul à en avoir une aussi claire parmi les candidats à la présidentielle.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?