Pieter Brueghel le Jeune (1564-1636)

Par samedi 12 décembre 2020 Permalink 1

Le père de Pieter Brueghel le Jeune, Pieter Brueghel l’ancien, est en fait le peintre le plus mis en exergue de la dynastie des Brueghel dans les savantes histoires de l’art. Son fils, le Jeune donc, est avant tout un remarquable imitateur du père dont il a fait connaitre certaines œuvres disparues en en faisant des copies dans son atelier. Son aïeul est en effet le plus grand des peintres de genre du XVIe siècle flamand. Vivant à Anvers et Bruxelles, il exploita les sujets auxquels l’église protestante n’avait rien à redire. Parmi ceux-ci, la représentation de la vie champêtre des paysans travaillant ou festoyant a fait la réputation du père comme du fils alors que tous deux étaient des citadins. Mais c’est le père qui a découvert ce domaine nouveau où le caractère amusant de certaines scènes fait oublier la complexité fondamentale des tableaux aux perspectives éblouissantes.

Si il n’y a pratiquement pas de tableaux de Pieter Brueghel l’Ancien sur le marché de l’art, ceux de Pieter Brughel le Jeune ne sont pas rares, au moins un dizaine par an à travers le monde. Cette semaine dans la belle vente mobilière de la Maison Brissonneau évoquée déjà hier à propos de Cranach, était présenté le tableau en une, “Paysage d’hiver avec patineurs et la trappe aux oiseaux”, huile sur panneau, 38 x 59 cm, modestement attribué à l’atelier du peintre et du coup estimé “pas plus” de 25 000 €. Les amateurs ne furent pas de cet avis, virent la patte de l’expert (!) et le feu des enchères le poussa jusqu’à 215 000 € environ!

Cette année, en juin, l’artiste flamand fut aussi mis à l’honneur chez Artcurial aux Champs Elysées où dans la collection du baron François Empain, Éloge de la folie, a triomphé le tableau Le roi boit! de Pieter Brueghel le jeune, disputé jusqu’à 629.000 euros.

Finissons avec un dernier exemple, cette fois en Belgique dans le pays natal de l’artiste, au mois d’octobre dernier, où une scène de repas paysan en plein air récolta chez Legia Auction 280 000 €.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?