Par européisme, La Rochelle honore Schirlitz

Par vendredi 24 mai 2019 Permalink 4

Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d’empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d’identification et de survie. (Wikipédia)

Ceci étant dit, voilà résumé ce qui s’est passé lors du récent conseil municipal de La Rochelle dont le maire Jean-François Fountaine est un soutien d’Emmanuel Macron. Dans leur élan européiste, les conseillers municipaux ont voté à 25 voix contre 16 et 2 abstentions, la décision de donner le nom d’une rue du quartier de La Pallice au vice-amiral allemand Ernst Schirlitz, chargé du commandement sur la côte Atlantique et qui devient en même temps, le 20 août 1944, commandant de la poche de La Rochelle. Cet occupant, nazi plutôt soft si on peut dire mais jusqu’à la dernière heure tout de même, a eu l’amabilité de bien vouloir ne pas détruire les infrastructures rochelaises à la fin de la seconde guerre mondiale comme sa hiérarchie le lui avait commandé. Les macronistes charentais ont ainsi développé une sorte d’empathie pour le geôlier en chef de la population, une sorte de contagion émotionnelle vis à vis de lui! L’occupant Ernst Schirlitz est donc aujourd’hui honoré par la municipalité européiste. A l’heure où l’égoïsme commercial et budgétaire teuton sont villipendés, les macronistes en redemandent, prêts à toutes les compromissions pour revisiter l’histoire. Une sorte de négationnisme à la sauce LaREM! Leur européisme béat les pousse donc maintenant à mettre à un niveau similaire un résistant et un envahisseur. D’ailleurs question envahisseurs, on en a d’autres maintenant que le politiquement correct nous amène à devoir recevoir les bras ouverts!!!

Le nationalisme n’est surement pas la guerre mais en revanche “le progressisme” apparaît bien comme une lâcheté, un déni. Si, pour faire l’Europe, l’idée est devenue de s’aplatir devant le plus fort, cette soumission engendrera inévitablement la haine.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?