Maurice de Vlaminck (1876-1958)

Par Samedi 5 mai 2018 Permalink 1

Les historiens de l'art divisent l'oeuvre de Maurice de Vlaminck en trois périodes. La première, assez courte mais qui le marque à jamais par l'audace inégalée dont il fait preuve, est la fauve. A ce moment, le jeune homme vient d'abandonner le cyclisme pour l'art, en autodidacte complet, juste imprégné de sa propre sensibilité, mais néanmoins admirateur de Van Gogh. Puis "l'instinctif" comme l'appelaient Derain et ses amis connait sa deuxième période avec la découverte de Cézanne à qui on commence seulement à rendre hommage. Les toiles sont mieux structurées, le tube de peinture appliqué précédemment directement sur le support ne remplace plus le pinceau, les paysages et les natures mortes témoignent d'un cubisme soft. Enfin la troisième période, la plus expressionniste, où sa palette s'enrichit de nuances de gris, de bruns de jaunes, où les paysages de neige lui permettent de développer des contrastes, où les environs de Paris deviennent ses représentations favorites est la plus personnelle. En une, St Denis, ville peinte de nombreuses fois par Maurice de Vlaminck, cité ouvrière qui élit un maire socialiste dès 1892, plait à l'anarchiste dans l'âme que l'artiste est resté. L'huile sur toile intitulée St Denis la rouge, 73 x 92 cm, ...

Exit tax

Emmanuel Macron en supprimant l'exit tax arrange encore les affaires des très riches au détriment des français. Instaurée en 2011 par Nicolas Sarkozy, elle impose les plus-values latentes sur le revente d'une entreprise d'un dirigeant s'installant à l'étranger. Celui-ci ne peut ainsi empocher le total des bénéfices faits en France en revendant sa société du Royaume Uni ou des Pays Bas par exemple où la fiscalité est moindre. En clair, le patron s'est enrichi sur le territoire français, il était normal pour Nicolas Sarkozy qu'un impôt sur la plus-value lui incombe en France même s'il revend sa société d'ailleurs. Pour percevoir cet argent mieux valait prévenir que guérir et le prendre avant que le futur exilé s'en aille d'où le nom exit tax perçu au moment du départ. Chacun y verra du bon sens et un moyen dissuasif  pour éviter l'expatriation pour des raisons fiscales. Emmanuel Macron préfère lui institutionnaliser l'évasion fiscale. Le député LR Gilles Carrez qu'on ne peut soupçonner d'être un terrible gauchiste bouffant du milliardaire au petit déjeuner remarque que le chef de l'état a "une oreille trop complaisante" pour les "banquiers d'affaires". C'est le moins qu'on puisse dire parce qu'à l'évidence l'argument du rendement de cet impôt ...

Les black blocs

Par Mercredi 2 mai 2018 Permalink 12

Les black blocs ont frappé pour le 1er mai. Certains casseurs, n'en doutons pas tellement c'était téléphoné, ont dû prendre une belle enveloppe d'un émissaire gouvernemental, le soir, mission accomplie, à la Conciergerie ou dans les sous-sols du ministère de l'Intérieur. Macron n'a pas inventé la mode et la méthode est classique pour entraver une manifestation! Néanmoins, cette histoire laisse incontestablement percer le mal-être de nos dirigeants face à une contestation sociale qui ne cesse de croître. Les black blocs sont l'arbre qui cache la forêt. Le maelstrom social de ce printemps 2018 pourrait bien entraver l'action gouvernementale. On voit les chaînes d'info en continu et les journaux se mobiliser pour dévaluer l'action syndicale. Il s'agit avant tout de faire croire que le peuple français dans sa majorité ne participe pas au mécontentement. Leur grand leitmotiv est "ça ne prend pas" bien que celui-ci devienne de plus en plus décalé par rapport à la réalité des faits. Pire l'espèce de tempérance dont font preuve les centrales syndicales, peut d'un coup être débordée par la base. Les gens en ont ras-le-bol et de plus en plus n'ont strictement rien à perdre, voire tout à gagner à une révolution. La pornographie qui consiste à ...

Opposition

Par Mardi 1 mai 2018 Permalink 1

Les syndicats vont aujourd'hui montrer leur opposition aux mesures gouvernementales de manière dispersée. Après demain, ils tenteront de le faire sous la bannière de la convergence des luttes. Curieusement malgré le mécontentement de la population, ils ne sont pour l'instant pas plus entendus que l'opposition politique, partisane. La raison est assez évidente: ils tentent tous de trier le bon grain de l'ivraie dans l'action d'Emmanuel Macron. L'opposant à un régime politique se doit d'être catégorique. Il ne doit pas, au moins publiquement, chercher à comprendre, justifier les positions de celui qui gouverne. Il doit les rejeter en bloc avec acharnement ou éventuellement se taire complètement. Pour la seconde manière, De Gaulle vient à l'esprit, un De Gaulle dont le passé lui permettait de rester en réserve de la IVe république pour à son heure la faire disparaître. Dans la première, Mitterrand, opposant systématique à Giscard, commentait toute l'action de celui-ci sans jamais lui rendre grâce de quoique ce soit. Il ne s'agit pas d'avoir de la tendresse pour celui qui tient les rênes du pouvoir, il s'agit d'être un loup pour le dévorer, quitte à parfois faire preuve de mauvaise foi. Macron est l'homme des grandes entreprises. C'est pour lui un atout ...

Les préjugés du politiquement correct

Par Lundi 30 avril 2018 Permalink 5

Le politiquement correct, permissif au niveau des mœurs individuelles, a des causes qu'il soutient mordicus aussi bien en politique intérieure qu'en politique extérieure. Il exige qu'elles soient considérées comme évidentes, ne nécessitant pas de démonstrations vraiment sérieuses. Ses tenants se targuent de détenir la vérité et quand les peuples ne sont pas d'accord, il s'agit non pas de les écouter mais de leur faire changer d'avis. Les grands principes actuels du politiquement correct sont: - Inéluctabilité de la mondialisation - Primauté donnée aux multinationales - Bienveillance avec les migrants donc avec l'islam - Considérer le brassage de population à l'échelle mondiale comme un bienfait Ces principes capitaux permettent au politiquement correct de se définir comme socio-démocrate. Social à cause de l'empathie qu'il manifeste pour les habitants des pays pauvres et  le mot "démocrate" est l'alibi pour la redistribution qui met à contribution les classes moyennes occidentales et enrichit les actionnaires d'entreprise en augmentant les consommateurs (x 2 pour le cac depuis 2009 hors dividendes!). Cette empathie justifie aussi tout un tas d'interventions militaires. Le politiquement correct se doit de: - Etre favorable aux guerres contre des pays qui ne veulent pas nous la faire. - Etre très critique vis à vis de Vladimir Poutine. - Etre très critique vis à ...

Tamara de Lempicka (1898-1980)

Par Dimanche 29 avril 2018 Permalink 1

L'art déco est depuis quarante ans revenu à la mode! La cote de l'icone de cette période dans le domaine pictural, Tamara de Lempicka, atteint maintenant des sommets à plusieurs millions d'euros. Elle a pourtant été complètement oubliée après guerre... C'est dans le Paris des années 20 que cette fille de l'est de l'Europe va apprendre son art avec pour professeur Maurice Denis et André Lhote. De cet enseignement va sortir cette subtile alchimie qui plait tant (à l'époque aussi elle était bien prisée), faite de portraits de femmes modernes emprunts d'un cubisme accentuant leur air androgyne, un peu hommasse correspondant aux penchants sexuels de l'artiste marié, divorcé, remarié, bisexuelle. La carrière de Tamara de Lempicka bien lancée en France se poursuit aux Etats-Unis et à travers le monde. Les années 50 la voit essayer de changer de style pour ne pas "être distanciée par son époque" dixit Alain Blondel auteur du catalogue raisonné de son oeuvre. ça ne marchera pas... Aujourd'hui, rien de ce qui vient de Tamara de Lempicka n'est négligé par les amateurs et par voie de conséquence le marché de l'art (à moins que le rapport de cause à effet soit l'inverse...). La France se contente de voir ...

Maximilien Luce (1858-1941)

Par Samedi 28 avril 2018 Permalink 1

Maximilien Luce fait partie de la cohorte des bons peintres post impressionnistes à la production abondante formant un peu le socle du marché de l'art français en permettant aux classes moyennes supérieurs de s'offrir un joli tableau avec quelques milliers d'euros. Le destin est malicieux pour celui qui, issu d'une famille d'ouvriers, anarchiste participant dès 13 ans à la commune de Paris, trône dorénavant dans les bonnes maisons aux intérieurs bourgeois! Maximilien Luce débute comme graveur sur bois. Les voyages formant la jeunesse, il part vivre quelques temps en Angleterre. Attiré par le mouvement impressionniste dont la renommée commence enfin à poindre quand il a 20 ans, il se retrouve vite captivé par les leçons divisionnistes de Seurat. Très ami avec Signac, quelques tableaux marqueront sa période pointilliste. Quelques autres aussi le verront rejoindre plus tard le fauvisme avant qu'il ne revienne à ses premières amours impressionnistes faisant de lui le témoins de scènes urbaines parisiennes sans qu'il ne dédaigne les vues champêtres et les portraits. Maximilien Luce passe toute sa vie à Paris puis acquiert en 1920, pour ses vieux jours, une maison à Rolleboise, pas très loin de chez Monet qu'il visite régulièrement. En une, en photo, il s'agit d'Issy-Les-Moulineaux ...

Ecole primaire: retour aux fondamentaux

Par Vendredi 27 avril 2018 Permalink 5

Sur un cahier à grand carreau, passer le stylo au niveau de la pointe et le faire basculer pour qu'il vienne au niveau de la main. Voilà une des recommandations du ministre de l'éducation, Jean-Michel Blanquer, afin d'aider les maîtres à aider les enfants à maîtriser le geste pour écrire à l'école primaire. Cela en dit long sur l'état d'abrutissement des élèves apparemment capables de prendre leur stylo à l'envers et, pourquoi pas, le tenir des deux mains! Mais il y a aussi la table d'addition à apprendre. Je ne sais pas ce qu'est la table d'addition... On ne parle évidemment pas de la table de multiplication bien trop compliquée! Et puis les élèves de grande section, soit au sortir de l'école primaire, doivent tous savoir compter jusqu'à 30 et résoudre un problème tel: Pierre et Marie ont ensemble 20 images. Pierre en a trois. Combien en a Marie? Voilà quelques extraits des 4 circulaires destinées aux instits! Pour celui qui regarde cela d'un peu loin, il est évidemment éberlué par la modicité du savoir demandé à un enfant à onze ans. Les enseignants aussi puisqu'ils ont été vexés par ces conseils trop simplistes. Il en demeure pas moins que les élèves ...

Vivre une soirée parisienne

Par Jeudi 26 avril 2018 Permalink 1

Le témoignage d'une dame d'une cinquantaine d'années sur sa soirée parisienne est intéressant. Rien d'extrême dans ce qu'elle raconte. On n'est pas là porte de la Chapelle aux milieux de centaines de migrants installés dans un quartier musulman mais dans un quartier français du quatorzième arrondissement, un soir de la semaine, un soir où deux femmes décident d'aller dîner ensemble entre copines dans un petit restaurant avec une terrasse sur le trottoir parce qu'il fait doux. Elles se racontent et regardent les passants devant un verre de Brouilly et choisissent leur menu dans les 20 €. Il n'y aurait rien à dire si ce n'était sur ce qu'elles ont ressenti. Tout a commencé avec l'interpellation d'une fille, au sortir du Carrefour Market d'en face, qui avait essayé de faucher une bouteille de whisky. Immédiatement devant le magasin, des flics et des militaires "vigipirate", ceux qu'on voit marcher par quatre, mitraillette aux bras, se retrouvèrent à l'encercler. Rien de discret. Tout était tapageur. La fille d'abord qui hurlait comme une folle. Et toutes ces forces de l'ordre pour arrêter la coupable alors que deux ou trois personnes auraient suffi. C'était bizarre... Un simple chapardage par quelqu'un de probablement pas très équilibré vu ...

Rappeurs antisémites allemands

Par Mercredi 25 avril 2018 Permalink 4

En Allemagne, un groupe de rock formé par deux rappeurs appellent dans une chanson à « un autre Holocauste ; prenons les cocktails Molotov » et se moquent avec dérision des prisonniers d’Auschwitz auxquels ils se comparent. Compte tenu du nombre important de disques vendus, un prix leur a été remis pour ce tube! L'islam n'est, dans ce genre de coups foireux antisémites, jamais très loin puisque l'un des chanteurs a la double nationalité allemande et marocaine. L'Europe sous le poids de l'immigration voit comme on s'en aperçoit, resurgir ses vieux démons. L'Allemagne où des millions de gens ont été exterminés, ne trouve pas mieux que de primer un truc débile qui non content de s'attaquer aux juifs s'attaquent aussi, pour faire bonne mesure, aux homos et aux femmes! Toute l'idéologie nauséabonde d'une religion perverse est donc mise en scène avec succès par les deux loustics. Evidemment, une fois qu'il est trop tard, des voix s'élèvent pour faire part de leur indignation. Mais derrière ce malheureux prix, c'est tout un système de pensée qui est révélé. Regardez le non traitement la semaine dernière par les grands média des 70 ans d’Israël! L’antisionisme devient la règle. Il est aujourd'hui honteux de soutenir en Europe l'existence ...