La cour des Invalides

Par mercredi 8 septembre 2021 Permalink 1

Allez! hop! encore la cour des Invalides! Une fois de plus une cérémonie funèbre, cette fois pour Jean-Paul Belmondo, aura donc lieu aux Invalides. Nos potentats continuent d'avoir la trouille. Que le peuple se frotte à l'immigration, aucun problème; mais eux certainement pas. Dans leur propre intérêt électoraliste, ils veulent bien faire plaisir aux français en mettant les petits plats dans les grands pour la mort d'un artiste populaire mais à condition que leur intégrité physique ne prenne aucun risque. La peur de l'attentat. La submersion migratoire qu'ils organisent, leur interdit un grand convoi à travers les rues de Paris à cause du risque d'une attaque ennemie mais aussi simplement à cause de leur impopularité vis à vis de tous les français. Alors il faut un lieu clos bien fermé. Un endroit bien gardé par plusieurs compagnies de CRS. Une position stratégique d'où nos gouvernants peuvent être exfiltrés sans danger si quelque chose tourne mal. Trier les invités. La foule des non élus n'aura qu'à se mettre quelques centaines de mètres plus loin. Il y a 4 ans, le pouvoir avait osé un moment véritablement populaire avec la France des années 70, la même que celle de Bébel, à la mort ...

La mort de Belmondo

Par mardi 7 septembre 2021 Permalink 1

Belmondo est mort et c'est encore un peu d'une France française qui part, une France non sectaire mais une France assimilationniste dont l'histoire est remplie de grands hommes venus parfois d'ailleurs et devenus irrévocablement français, cette France où l'immigration n'était pas un sujet puisque les immigrés allaient devenir français ou sinon repartiraient. Cette disparition ramène à ce que les dirigeants politiques ont renoncé depuis quarante ans, faire des immigrés des gens dont on ne sait pas qu'ils le sont, faire des immigrés des français. Le jeune Jean-Paul est devenu l'ambassadeur à travers le monde du pays que son père avait adopté. C'était les années 60 et 70. Dorénavant les deuxièmes et troisièmes générations d'immigrés continuent d'être du pays de leur parents ou de leurs grands parents sans jamais se sentir français, en étant simplement des français de papiers. La mort de Belmondo vient alors en résonance avec les propos de la mère de Shaina, à lire dans le journal Le Monde d'avant hier, dont la  fille, victime d’un viol collectif il y a deux ans, a été poignardée et brûlée vive, qui déclare qu'"ici c'est comme en Afghanistan". La France est devenue un territoire en friche où l'on entre sans avoir besoin de se ...

Les médias français à l’heure du choix

Par dimanche 5 septembre 2021 Permalink 1

Les médias français devraient tous choisir leur camp politique avant la présidentielle. L'américanisation de notre système l'oblige, l'honnêteté vis à vis de ceux qui regardent, écoutent, lisent, l'exige. Si les sites uniquement internet ont en général une ligne éditoriale claire (on sait où on va quand on lit BVoltaire ou Mediapart par exemple), les chaînes de télé, les radios et les journaux avancent masqués, vantant illégitimement leur déontologie et se targuant abusivement d'objectivité pour mieux endormir leurs clients, i. e. la population. Valeurs actuelles, lui, a choisi son camp de manière transparente; le journal est souverainiste de droite, forcément de droite vu que, pour la gauche, le souverainisme est maintenant une hérésie; il est anti-immigrationniste et contre Emmanuel Macron. C'est un hebdomadaire d'opposition. Le Figaro ménage, tels Les Républicains, la chèvre et le chou avec une ligne allant de l'opposition au Macron compatible, sans être vraiment macroniste. Un fort lot peut être fait comprenant Le Monde, Libération, La Croix, Les Echos, Le JDD, Le Parisien et tous les quotidiens de province, tous résolument en soutien du président de la république, européistes béats et immigrationnistes aveugles. En général ces journaux n'avouent pas nettement leurs inclinaisons. Ils se devraient de le faire avant ...

Le Pen doit se désister pour Zemmour

Par samedi 4 septembre 2021 Permalink 1

Marine Le Pen doit se désister en faveur d'Eric Zemmour pour les présidentielles 2022. Le camp souverainiste a besoin de cet abnégation de soi dont la leader du Rassemblement National est capable. Non seulement elle sait en son for intérieur qu'elle ne gagnera pas mais en plus il semblerait qu'elle n'y tienne plus vraiment. Marine Le Pen a perdu cette gnaque, ce goût du combat politique qui l'habitait et lui a permis de rafler le parti à son père. Elle croyait encore à ce moment là que le nom de Le Pen n'aurait pas inéluctablement le goût de la défaite. Mais ses échecs successifs aux élections départementales, régionales, législatives ont eu raison de son ambition du pouvoir. Elle est en position de looser, celle contre qui tous les candidats rêvent de se retrouver au second tour l'année prochaine pour l'emporter. D'ailleurs elle a si peu confiance en elle, qu'une joute oratoire publique face à Eric Zemmour six mois avant l'élection l'effraie. C'eût pu être pour elle l'occasion de décrédibiliser la candidature du journaliste et de faire oublier son débat raté face à Emmanuel Macron. Un nouveau départ en quelque sorte. Mais non elle préfère un petit restau, le soir, au fond d'une salle, ...

Marseille en grand

Par vendredi 3 septembre 2021 Permalink 1

Un journaliste de Paris descendu à la gare St Charles venait interviewer les marseillais dans la rue à la suite du plan Marseille en grand décidé par Emmanuel Macron : -Eh! Marius! Vous l'avez trouvé comment le président? Personne ne répond à notre homme, le jeune Edmond de la Grille du Parc, entré immédiatement après des études assez médiocres à l'école de journalisme de Lille dans une chaîne d'info en continu grâce aux coucheries utiles de sa mère en étant passé devant 2500 C.V. sans avoir besoin du moindre entretien d'embauche. -Marius? Alors? Quelqu'un se retourne enfin curieux de cet individu qui s'époumonait dans la rue -Quoi? -Oui, je vous parle. Vous vous appelez bien Marius? -Pas du tout. -Alors c'est César? -Non plus. Edmond de la Grille du Parc était décontenancé. Toutes ses études lui avaient laissé penser qu'à Marseille les hommes s'appelaient Marius ou César. Plein de bonne volonté il se dit qu'à Lille, les connaissances sur Marseille devaient être approximatives. Puis il réfléchit avec sa culture woke qui représentait son squelette idéologique. "Il s'agit surement d'un transsexuel ou d'un non binaire" se dit-il et il essaya autre chose: -C'est Fanny, n'est-ce pas? Excusez-moi! L'individu au teint hâlé, aux cheveux noir coupés courts avec une barbe de quelques jour s'avança ...

Macron à Marseille

Par jeudi 2 septembre 2021 Permalink 1

Les images de Macron à Marseille valent leur pesant de... cacahuètes, ça suffira! Le goûter chez l'habitant avec toutes ces bouteilles en plastic d'eau et de sodas divers et variés venus tout droit du supermarché du coin était un summum dans le genre misérabilisme. Même le gâteau ou je ne sais quoi sentait le gras à travers l'écran. Ces gens n'ont apparemment pas de carafe, ni de verre. C'est rustique. Pour le gâteau aucune part présentée un peu élégamment sur une assiette. On est chez les sauvages. On se sert avec les doigts, on boit au goulot. Bien qu'il n'y ait eu que des femmes arabes à la sauterie, c'était pas très arabe tout ça. Ils ont le sens de l'hospitalité d'habitude; ils savent recevoir avec charme. Là on était chez les cloches. ça voulait faire vrai, ça faisait sale. Un président de la république devrait être respecté non par pour lui-même mais pour sa fonction. Mais Macron décidément galvaude tout ce qu'il touche. C'est la république déclassée. En revanche ce qui était très... musulman, on va dire, dans les images d'hier, c'était la constance avec laquelle chaque personne demandait des subventions. Donnez, donnez moi, dieu vous le rendra! Personne n'a expliqué ...

Zemmour 2022

Par mercredi 1 septembre 2021 Permalink 1

Hier, dans son émission, "Face à l'info", Eric Zemmour ironisait sur le fait que dans 5 ans un autre président viendrait à Marseille faire les mêmes annonces inutiles que Macron pour soi-disant y régler l'insécurité. Mais ce n'est pas ça qui m'a interpellé; des territoires en France sont définitivement perdus, on le sait maintenant et la politique immigrationniste de Macron ne fait qu'aggraver le phénomène en l'étendant. Non, ce qui m'a interpellé c'est qu'Eric Zemmour ne se voyait pas dans 5 ans à l'Elysée pour faire autre chose que les annonces sans lendemain que fera le président actuel. J'étais déçu. Zemmour 2022 se dégonflait. Est-ce qu'au bout du compte, il ne se présentera pas ou croit-il ne pas être en mesure de gagner? Il est pourtant bien le seul à donner aux souverainistes l'espoir d'une victoire. Le seul. Laurent Wauquiez a abandonné. Dupont-Aignan fera péniblement 4% des voix. Philippot 2. Il n'y a plus de souverainiste à gauche et c'est dommage. Quant à Marine Le Pen, à part les militants aveuglés par leur photo encadrée sur le buffet en train de poser avec elle, tout le monde sait bien qu'elle ne gagnera pas. Au point de se demander d'ailleurs si Robert ...

Arrêt de l’immigration

Par mardi 31 août 2021 Permalink 1

Demander à haute voix l'arrêt de l'immigration en France devient enfin possible. Il y a moins de 5 ans une Marine Le Pen pas très au point s'était faite battre par Emmanuel Macron même sur ce sujet. La manière de présenter les flux migratoires de celui qui allait devenir président, avait à l'époque été bien perçue par la majorité des français. Maintenant qu'il est presque trop tard, maintenant que les citoyens commencent à percevoir la tragédie de leur disparition parallèlement à l'outrancier accueil d'étrangers, les français de souche commencent à s'inquiéter. Le discours officiel n'est plus vraiment audible. L'appel de Macron à ne pas confondre les phénomènes migratoires et le terrorisme sonne faux comme la retape d'un bonimenteur. A se demander comment il a pu oser déclarer cela avant hier. Les ridicules euphémismes de Dupont Moretti font donc tache d'huile jusqu'à l'Elysée. Dans les faits, tous les plus dangereux terroristes des années 2010 quand ils n'étaient pas eux-mêmes immigrés, avaient des parents immigrés et n'étaient souvent français que grâce au droit du sol. L'effrayante délinquance actuelle est dorénavant assimilée avec raison à un terrorisme. Plus besoin d'entendre un type crier Allah akbar en perpétrant son méfait. Chacun a compris que des ennemis ...

Clientélisme de Macron

Par lundi 30 août 2021 Permalink 1

Vous avez été guetteur à partir de 12 ans, vous avez été rabatteur, vous préveniez  de l'arrivée de la police sur un point de deal et orientiez les clients pour leurs achats de drogues, vous vous prélassiez sur une chaise longue toute la journée au cœur d'une cité où vous réclamiez parfois l'identité de vos voisins pour les laisser entrer chez eux, il est même arrivé que vous teniez une kalachnikov pour impressionner vos copains, bref depuis l'âge de 12 ans vous n'allez plus à l'école et à peine savez-vous déchiffrez une phrase écrite de quelques mots simples tout en parlant une langue qui s'éloigne chaque jour un peu plus du français, et bien à 18 ans vous serez un jeune retraité payé par l'état. Macron qui fustigeait le fric de dingue déversé dans les aides sociales a décidé de vous verser une rente de 500 euros par mois pour vos bons et loyaux services dans la criminalité. Il vous laissait déjà impuni pour tous vos méfaits, il vous pensionne désormais. Loin de la méritocratie prônée sous la IIIe république, le clientélisme le plus abjecte préside à cette inique décision de l'état macroniste. Il s'agit de récupérer le vote des banlieues ...

La France Insoumise n’est pas antisémite

Par dimanche 29 août 2021 Permalink 1

Jean-Luc Mélenchon ne veut pas être confondu avec les antisémites d'extrême droite lors des manifs anti-pass a-t-il hurlé à l'université d'été de la France insoumise. Il faut le comprendre. Le risque est important. Bien que les antisémites d'extrême droite deviennent des curiosités guère plus répandues à cet endroit de l'échiquier politique qu'à droite, au centre ou à gauche, les antisémites d'extrême gauche sont en revanche en croissance exponentielle. Cette croissance va d'ailleurs de paire avec nos idéaux fraternels qui en implantant l'islam en France favorisent l'expansion de l'antisémitisme. La fraternité n'est pas actuellement la même pour tous. Emmanuel Macron veut d'ailleurs continuer à favoriser l'islam plutôt que les juifs français puisque, avec les britanniques (pour eux ça peut se comprendre vu que l'Afghanistan est une de leur ancienne colonie) il vient de décider de continuer à accueillir des réfugiés afghans. Qu'il ne s'inquiète pas avec 5 à 6 mouflets par afghanes, le puits est sans fond! Pour en revenir à Mélenchon, si le risque pour lui de passer pour un antisémite est grand, c'est qu'il est plus prompt à prendre la défense d'une racaille de banlieue que d'une honnête personne de culture juive victime lors d'un fait divers. Sa culture woke ...