Eugénie Salanson (1836-1912)

Par samedi 7 mai 2022 Permalink

Eugénie Salanson fut une femme artiste très en vue au XIXe siècle. Rien ne la prédestinait à la peinture passant son enfance dans une famille de fonctionnaire du nord dont le père était receveur des impôts, la mère évidemment ne travaillant pas... enfin elle eut quand même quatre enfants! Bref, Eugénie commence sa formation à St Omer, n'entre pas aux beaux arts à Paris, l'école étant réservée aux hommes, mais suit l'enseignement de Léon Cogniet, peintre romantique, néoclassique et William Bouguereau, représentant illustre de la peinture académique. Foin de révolution artistique avec Eugénie Salanson, vus ses maîtres, mais une technique remarquablement maîtrisée. A cette époque être une femme artiste était en soi une émancipation, alors il était rarement question pour la gente féminine de transgresser les règles de ce qui était considéré être une bonne peinture. Signalons toutefois que lorsqu'elle eut son atelier à Paris, en effet les commandes étaient nombreuses de la part de la bourgeoisie et sa réussite incontestable, elle travailla à coté de celui de Camille Claudel qui question transgression en connaissait un rayon! Aux enchères de nos jours la cote d'Eugénie Salanson est très fluctuante, l'artiste étant un peu oubliée des collectionneurs. Un portrait d'enfant (en une) huile ...

D’Eric Masson à l’affaire du Pont Neuf

Par vendredi 6 mai 2022 Permalink

Il y a un an, Eric Masson, policier à Avignon, était tué à bout portant lors d'un contrôle de police. C'était un simple contrôle, après une transaction de stupéfiants dans la rue. C'était un contrôle intervenu lors d'un attroupement dans le centre-ville d’Avignon. C'était un contrôle réclamé par des voisins excédés à cause des "deals" dans le quartier des Teinturiers. C'était un contrôle où l'un des deux dealers, muni d’une sacoche en bandoulière, brandit une arme de poing et tira à deux reprises, à bout portant, sur le policier de 36 ans. Le dealer court toujours. Il y a une semaine plutôt que de se faire écraser par une voiture dans laquelle un deal de drogue était en cours dans l'île de la Cité à Paris, un policier de 24 ans abat deux trafiquants, sauve sa vie et celle de ses collègues à coté de lui. Il est aujourd'hui accusé d'homicide volontaire, de violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner et enfin de violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique. Pour le gouvernement et l'état dans son ensemble, un bon policier est un policier tué en service et un mauvais policier ...

Nouvelle Union Populaire

Par jeudi 5 mai 2022 Permalink

Guy Mollet parlait déjà en 1959 de la droite comme la plus bête du monde. Cette sentence en 2022 est plus vraie que jamais. La gauche se rassemble. Tant pis pour le nucléaire dont ne veulent pas les insoumis et les verts et que continue à plébisciter les communistes et sur lequel les socialistes n'ont pas d'avis! Tant pis pour l'Union Européenne plébiscitée par les verts et les socialistes et dont les insoumis et les communistes se foutent complètement. Ces sujets, et il y en a d'autres, sont, comme vous le voyez, très secondaires et n'ont pas la moindre incidence sur l'avenir. Allez hop! Tout ça sous le tapis! Bref, ces divergences de vue capitales, en fait, ne les empêchent pas de s'allier. Rien à voir en cela avec 1981 où le PS avait dans le programme commun, programme commun, avec le PC renoncé à l'économie de marché en nationalisant à tour de bras, même si en 1983 il en revint. Programme commun donc qu'il n'y a pas du tout en 2022. Un signe des temps d'une certaine façon avec ce manque d'exigence intellectuelle devenu patent dans tous les domaines! Mais la gauche fera front uni contre les macronistes d'une part ...

Avortement et souveraineté populaire

Par mercredi 4 mai 2022 Permalink

L'affaire de l'avortement aux Etats-Unis renvoie à d'autres sujets là-bas, en France ou ailleurs pour lesquels une élite autoproclamée estime que les citoyens ne doivent pas participer aux décisions politiques. La cour suprême n'interdira pas l'avortement mais donnera la possibilité à chaque état de l'autoriser ou pas, le gouverneur qui le décidera, étant élu par la population. Certains pourraient même y voir une avancée démocratique laissant au citoyen le droit de trancher entre le corps de la femme et les droits du fœtus en imaginant éventuellement des aménagements à l'interruption d'une grossesse en fonction des cas. En tout cas le peuple souverain décidera sur un sujet qui n'est pas une question de bien être individuel, qui n'est pas une atteinte à la liberté sexuelle comme serait l'interdiction de la contraception, qui n'est pas une remise en cause de la libération des mœurs, mais qui est une question de vie ou de mort, du droit de la femme à disposer de son corps, du droit d'un être en formation à vivre. Mais ne soyons pas dupe! Il s'agit de resserrer les rangs démocrates pour des élections de mi-mandat qui s'annoncent catastrophiques pour le clan Biden. Cependant, plus généralement, cet accaparement des sujets de ...

Zemmour sur BFM

Par mardi 3 mai 2022 Permalink

Un peu trop bronzé pour un 2 mai, le visage un peu trop émacié aussi, Eric Zemmour sur BFM apparut au centre d'un paysage fluvial pour ressasser sa défaite aux présidentielles. Il n'entra pas dans le dur; le thème "la faute de Poutine" n'expliquait pas tout. J'espère qu'il le sait au fond de lui. Il regarda souvent son entourage hors champ. Quel entourage? Celui qui l'a fait perdre à cause de son inaptitude à sentir l'opinion en espérant combler son insensibilité grâce aux militants? Mais Eric Zemmour ne sait pas parler une heure durant pour ne rien dire et c'est pour ça qu'on l'aime. Certes cette émission était complètement inutile. Certes son projet pour l'avenir avec les législatives est casse-gueule et risque de voir disparaître à jamais "Reconquête". Mais ses quelques fulgurances d'intelligence réjouirent son auditoire. "Encore une minute monsieur le bourreau!" fut le point d'orgue de la brillante explication d'Eric Zemmour concernant la victoire d'Emmanuel Macron. Chacun pouvait sentir presque physiquement comme cette demande de la du Barry avant d'être décapitée s'appliquait bien à l'électorat qui avait voté pour le président de la république: Refus de voir la France comme elle devenait, besoin de croire en la possibilité d'y vivre comme ...

Arme nucléaire tactique

Par lundi 2 mai 2022 Permalink

Nos médias ont diffusé à l'envi les images de ce présentateur de la télévision russe menaçant Berlin, Paris et Londres d'une frappe nucléaire. Puis ils n'en parlèrent plus du tout se rendant probablement compte que l'intérêt de ne pas paniquer les populations occidentales était plus grand (en particulier économiquement) que celui de diaboliser un peu plus encore la Russie. A l'évidence si le risque de voir raser de la carte une de ces capitales occidentales est faible, l'utilisation de l'arme nucléaire tactique de la part de la Russie est une possibilité. Poutine peut un jour, il l'a dit, donner l'ordre d'envoyer une "petite" bombe A ou H à l'arrière du champ de bataille, par exemple en Pologne où sont stockées les livraisons d'arme de l'occident vers l'Ukraine. La Russie a le plus vaste arsenal d'armes de ce type au monde et l'OTAN fait une publicité aberrante de son aide matérielle à l'Ukraine. Les américains multiplient les milliards comme les petits pains en le criant sur tous les toits. Mais même les français qui se disent abusivement discrets, expliquent à la population combien sont importantes leurs livraisons de missiles anti-chars russes. Nous en serons au stade de la frappe nucléaire tactique le ...

Nicolaas Warb (1906-1957)

Par dimanche 1 mai 2022 Permalink

Restons cette semaine sur les peintres hollandais qui ont travaillé en France au cours du XXe siècle avec cette fois une femme tenante de l'abstraction géométrique influencée par le constructivisme! Nicolaas Warb née Sophie Warburg décide à 22 ans de s'installer à Paris après des études à l'académie d'Amsterdam. Sans surprise elle traîne du coté de Montparnasse, prend des cours à l'académie de la Grande Chaumière et fréquente les artistes de l'école de Paris. Styliste pour les grands magasins par l'intermédiaire de Kees Van Dongen qui la présente, ce n'est qu'en 1939 qu'elle se concentre sur la peinture et invente son pseudonyme masculin pour être prise au sérieux en sentant qu'elle entrait dans un monde d'homme. A partir de 1946, Nicolaas Warb participe au salon des réalités nouvelles. En 1947, elle y écrit ceci: "Le besoin de créer des formes et des rapports de couleurs est une impulsion naturelle à ceux qui ont le sens esthétique, qu'ils soient civilisés ou primitifs. L'art abstrait nous en donne particulièrement les moyens. Progresser par l'oeuvre d'art, c'est rendre dynamique, réaliser la synthèse de la vie, de la ligne, de l'espace et du mouvement." La cote de Nicolaas Warb est très fluctuante compte tenu de ...

Willem Van Hasselt (1882-1963)

Par samedi 30 avril 2022 Permalink

J'aime ces artistes étrangers engagés volontaires pour la France en 1914 qui obtinrent par la suite la nationalité française. C'était un temps où devenir français se méritait. C'était un temps où il s'agissait d'une fierté. D'origine néerlandaise, Willem Van Hasselt fut de ceux-là. Installé à Paris après des études à l'académie royale de Rotterdam, il est engagé volontaire au service de santé militaire. Peintre, dessinateur, son travail très figuratif, post impressionniste s'oriente vers la représentation de figures, de paysages, marins souvent, de natures mortes, de scènes d'intérieur. Il expose régulièrement à Paris au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, dont il est membre du comité. Il est dans l'entourage du peintre Maurice Denis. Il se marie avec une fille de la bonne société bordelaise. Élu membre de l'Institut à l'Académie des Beaux Arts à Paris en 1945, il devient membre du comité de l'Institut néerlandais en 1951, président des associations Fra Angelico et France-Hollande à partir de 1951, officier de la Légion d'Honneur en 1952, officier des Arts et Lettre en 1960, vice président de la Société Nationale des Beaux Arts à partir de 1961. Vous voyez, une vie tout ce qu'il y a de plus bourgeoise au service d'un ...

Du jeûne du ramadan

Par vendredi 29 avril 2022 Permalink

Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées pour ne pas avoir respecté le jeûne du ramadan. Où était-ce? En Seine-Saint-Denis? Dans la banlieue de Lyon? à Avignon? quelque part ailleurs en France? Non, non et non. Ces endroits très religieux imbibés d'islam respectent le jeûne du ramadan. Le citoyen veille prêt à s'attaquer à celui ou celle qui prendra un café en terrasse, croquera dans un sandwich en milieu de journée. Et je ne vous raconte même pas la situation envisageable si dans le sandwich, il y a du cochon... bien que tout soit bon dans le cochon! Non, c'est au Maroc que cela s'est passé. Une cinquantaine de jeunes marocains et marocaines ont dû justifier médicalement leur non respect du jeûne, les femmes ont même dû subir une vérification de leur cycle menstruel, France Culture apprenant ce matin en même temps qu'il narrait l'histoire à ses auditeurs, que les musulmanes peuvent rompre le fameux jeûne les jours de règles; décidément beaucoup de libéralité en fait dans cette religion de paix! Bref la police après avoir fait sortir les étrangers du restaurant, s'en est prise à ses concitoyens qui sont maintenant sous le coup d'une inculpation et encourent jusqu'à six ...

Macron à Cergy Pontoise

Par jeudi 28 avril 2022 Permalink

Après les élections présidentielles, Emmanuel Macron a, un instant, cru en sa popularité. Sa sortie à Cergy Pontoise, moins de 72 heures plus tard, a eu tôt fait de lui remettre les pieds sur terre. Malgré tous les filtres mis en place par son service d'ordre, des tomates lui ont été envoyées dans la tronche. Ah! Cergy Pontoise! La ville sublimée dans les années 80 par Eric Rohmer dans "L'ami de mon amie"! Le cinéaste prenait à cette époque le monde tel qu'il était, tel qu'un architecte de ville nouvelle l'avait voulu, et en faisait une charmante comédie romantique. Et les spectateurs de rêver de vivre un jour là-bas un grand amour à la Rohmer, d'y rencontrer ses jolies, jamais vraiment belles mais toujours jolies actrices, en revanche systématiquement très intellos, à la voix douce, au ton lisse un peu décalé et tout ça quitte à se taper trois quarts d'heure de transport en commun pour rejoindre Paris! Ah! L'architecture des villes nouvelles avec ses grandes barres en bétons mais aussi ses pelouses, ses plans d'eau, ses marronniers par ci par là! On aurait vraiment presque pu en rêver. 2022. Cergy Pontoise et alentours en un mois: Un couple violemment agressé ...