Olive, Jean-Baptiste (1848-1936)

Par dimanche 1 décembre 2019 Permalink 1

Les peintres de la Méditerranée sont légions. Jean-Baptiste Olive est l’un d’entre eux et certainement pas le moindre. Natif de Marseille, la mer, les rivages et la lumière du midi représentent les ingrédients de sa peinture dans laquelle les humains ne sont que de simples silhouettes tout juste ébauchées. Olive est avant tout un immense coloriste. S’il vit une grande partie de sa vie à Paris, il séjourne régulièrement dans son appartement de la Canebière où il travaille jusqu’à 88 ans à peaufiner ses nombreux panneaux.

L’artiste n’est pas rare du tout dans les salles des ventes de France et de Navarre. Toutes les vacations consacrées aux peintres du sud ont leur Olive, beaucoup de celles consacrées à l’art moderne aussi. Les résultats sont variables et comme avec tous ces petits maîtres, la qualité des œuvres est un peu irrégulière. Les prix font alors les montagnes russes!

Apprécions, en une, cette vue du domaine des calanques, une huile sur toile, 122 x 97 cm, intitulée “Calanques d’En-Vau”, qui le 30 mars 2019 chez André Meyzen ovv à Narbonne fit 41 480 €. Ci-dessous, dans une veine plus Félix Ziem, si j’ose dire, l’huile sur panneau intitulée “Bateaux à voile, port de Marseille se négocia chez Liladam enchères OVV, le 11 juin 2017, 34 291 €.

Terminons avec une jolie nature morte proposée par Millon ovv le 20 mars 2019 à Drouot. Cette composition aux oranges et au bouquet de mimosa, huile sur toile, 54 x 74 cm, trouvait preneur pour 18 205 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?