Obligation vaccinale

Par mardi 13 juillet 2021 Permalink 1

« Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment ». La loi du 4 mars 2002 relative au droit des malades et à la qualité du système de santé promulguée par le gouvernement Jospin est claire. Personne n’aurait imaginé en 2002 que le consentement libre d’une personne bien portante serait vingt ans plus tard bafoué par l’état pour imposer un acte médical de masse puisque, de fait, le non vacciné entre maintenant dans une vie de restrictions covid, un goulot d’étranglement social dont il ne peut pas sortir sans vaccination.

Emmanuel Macron a donc renié sa promesse de l’hiver dernier de ne pas imposer d’obligation vaccinale ce qui ne l’a pas empêché dans sa fastidieuse allocution de se décerner des lauriers comme par exemple en comparant sa politique en matière d’éducation lors de l’épidémie avec celle pratiquée en l’Allemagne. Il a juste oublié de rappeler que nos élèves de CM2 et de quatrième sont très en dessous de la moyenne de l’UE alors que l’Allemagne est dans cette moyenne et que, quand même, ce n’est pas rien, l’Allemagne a eu beaucoup moins de morts que nous pendant la période.

De manière totalement inappropriée, le président de la république était en campagne électorale et cherchait à valoriser son maigre bilan alors qu’il met actuellement en place une politique sanitaire grave qui pose question, demande réflexion, en limitant drastiquement les libertés individuelles. Mais son truc à lui c’est sa réélection. Alors curieusement car vraiment pas très à propos, de flatter par exemple son électorat immigré et naturalisé en décidant comme ça, de verser une allocation universelle aux jeunes qui n’ont ni diplôme ni travail. Donc pas d’inquiétude pour eux: si à 12 ans ils sont guetteurs sur un point de deal et qu’ils ne vont pratiquement plus à l’école, l’état leur versera quelques années plus tard un revenu mensuel pour leurs bons et loyaux services! Il faut sans doute voir ça comme une retraite à 18 ans!!!

Mais revenons à nos moutons! Musées, cinémas, concerts, restaurants seront donc interdits pour les non vaccinés sans test PCR. Bon, ce ne sont jamais que des distractions… Mais interdire aux non vaccinés d’aller faire leurs courses pour se nourrir dans un centre commercial est particulièrement choquant. Enfin je trouve, même si personne n’en parle vraiment. Combien de français vont plusieurs fois par semaine dans l’un de ces centres pour payer un peu moins cher qu’ailleurs leur alimentation! “Ceux qui ne sont rien”, quoique bien portant et pour autant pas très argentés, n’auront-ils plus le choix qu’entre être vaccinés ou mourir de faim? J’exagère mais cette pression sociale intolérable et particulièrement inique est révélatrice du penchant totalitaire du pouvoir. Le passe sanitaire devient tranquillement une étoile jaune.

Au Royaume-Uni, Boris Johnson a dit aux britanniques que dorénavant tout serait ouvert à tous et que plus aucune mesure de restriction ne serait mise en place pour protéger les non vaccinés. C’est honnête. Le non vacciné doit prendre son risque. Ce qui est fait en France est honteux.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?