Nouveau monde en mal d’intégrité

Par samedi 31 août 2019 Permalink 1

Avec le nouveau monde, vous avez aimé Ferrand, Benalla, de Rugy et tant d’autres, vous adorerez Sylvie Goulard! Les casseroles de l’égérie macronienne qui en voyant le vent tourné est opportunément passé du MODEM au LREM, future commissaire européenne représentant la France après avoir été blanchie de tout, ses relations lavant plus blanc que blanc, sont excellentes, de qualité, de belles marmites en cuivre bien reluisantes. Elle est au top de la macronie. Elle s’en met plein les fouilles, elle en croque, elle se régale. L’important pour cette dame est de faire un maximum de fric en un minimum de temps et elle s’y emploie avec constance, acharnement, méthode. Sylvie, t’es un modèle pour tous tes collègues élus ou en mal de l’être. Ils t’observent avec envie certes, mais aussi avec admiration. Il fallait le faire quand même, fallait oser, non seulement être grassement rémunérée comme député européenne et en même temps, le fameux en même temps cher à notre cher président, et même temps se prendre 10 000 € par mois, oui, vous avez bien lu, dix mille euros (je l’écris en toute lettres pour que ce soit clair pour les femmes de ménage de chez Accord à qui on propose 2€ d’augmentation de salaire)!) avec un think tank américain qui avait repéré une députée pas trop étouffée par sa déontologie. En effet sur les deniers de l’UE, elle faisait déjà rémunérer “illégalement, en contradiction avec les règles européennes” dixit Corinne Lepage, un assistant parlementaire qui ne mettait jamais les pieds ni à Bruxelles ni à Strasbourg. Elle n’est pas à ça près Sylvie, tant que ce n’est pas elle qui paye! Elle, elle accumule, elle s’empiffre. C’est un roc, c’est un pic, c’est une péninsule de revenus! En ce moment comme sous gouvernante de la banque de France après avoir bossé pour un think tank américain, je rappelle,- banque de France, think tank américain, no problèmo!!!- son salaire est bien sur à six chiffres.

Notre nouveau monde qui rémunérerait soi-disant les entrepreneurs, se complet décidément plutôt à enrichir ses fidèles sur le dos de l’état. Quoiqu’ils disent, ne surtout pas entreprendre, risquer, tenter, non surtout pas! Le meilleur moyen de s’enrichir est d’être un vil courtisan d’une république au service d’une caste aristocratique pour que les sinécures tombent comme à Gravelotte toujours plus enrichissantes pour mettre à l’abri du besoin plusieurs générations de votre famille. Inutile d’être honnête surtout, vous vous feriez remarquer. Non, tapez dans la caisse et allez y franchement!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?