Nicolas Bertin (1667, 68 – 1736)

Par mardi 14 juillet 2020 Permalink 1

Quand il formula les théories du classicisme en 1667, André Félibien plaça la peinture d’histoire au sommet de la hiérarchie des genres. Nicolas Bertin est un peintre d’histoire admis à l’académie royale de peinture et de sculpture en 1703. Les sujets mythologiques lui sont chers. Il est fréquent de voir présenter dans les salles des ventes des œuvres “attribués à Nicolas Bertin”, “de l’entourage de Nicolas Bertin”, “de l’atelier de Nicolas Bertin”. On ne prête qu’aux riches! Plus rarement sont proposé des tableaux incontestablement “de” Nicolas Bertin, tel celui ci-dessous que Sotheby’s vendit 12 500 € le 21 juin 2012, “L’enfer des Danaïdes”, huile sur panneau, 45,5 x 59 cm.

Jamais un autoportrait de Nicolas Bertin n’est présenté en salle des ventes, et pour cause, on n’en connait qu’un seul peint par l’artiste (en une). La maison Fraysse le dévoilait aux amateurs d’art ancien lors de la vacation du 8 juillet 2020 avec une estimation modeste ne dépassant pas 4000 €. C’est le problème des œuvres atypiques chez les artistes, ou elles sont boudées par les acheteurs, ou elles s’envolent. Celle-ci, sous le feu des enchères, faisait environ 35 500 €! 75 x 54 cm elle a été peinte après 1709, date d’un portrait du peintre par Delyen conservé à Versailles qui peut-être n’a pas plu à Bertin qui s’est dit que charité bien ordonnée commence par soi-même… Et le résultat esthétique est magnifique!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?