Némésis contre le World Hijab Day

Par lundi 1 février 2021 Permalink 1

Le World Hijab Day est une journée internationale qui vise curieusement à se voiler en soutien aux femmes musulmanes martyrisées en France et en Europe à cause de leur religion. A se voiler la face? Du second degré? En tout cas, ce charmant moment lancé en France par les étudiants de sciences-po, consistant en l’ouverture du dialogue autour du voile, permet aux femmes qui le souhaitent, d’essayer le voile islamique quelques instants le 1er février, voire plus en cas d’affinité.

Un collectif de femmes appelé “Némésis”, nom cherchant à inciter peut-être à la juste révolte de l’occident contre son islamisation à l’image de Némésis, déesse de la juste vengeance des dieux, a décidé dimanche de frapper fort en s’accoutrant sur le parvis du Trocadéro d’un niqab pour dénoncer l’islamisation de la France et le risque qu’encouraient les femmes à être entraînées dans cette dérive. Dans 50 ans seront-elles toutes affublées ainsi? Alice, la présidente du groupe dit vouloir ainsi protéger les  européennes en les mettant en garde sur leur avenir mais aussi soutenir ces femmes musulmanes contraintes, forcées à porter un voile dont elles ne veulent pas.

Que croyez-vous qu’il arriva hier? Sous l’impulsion de Gérald Darmanin, les dangereuses terroristes ont été encerclées par des policiers venus en masse relever les identités des participantes et Alice a été interpellée. Le féminisme pour le ministre de l’intérieur actuellement accusé de viol n’a pas sa place quand on aborde le sujet de l’islam, ni aucun autre sujet d’ailleurs! Alors qu’aujourd’hui débute à l’Assemblée Nationale la discussion sur le projet de loi contre le séparatisme devant entre autres se préoccuper du mariage forcé, de la polygamie ou des certificats de virginité, le ministre de la république émet un bien mauvais signal. Ses actes sont décidément une introduction à la soumission à destination des français.

Terminons en donnant la parole au collectif Némésis: « En tant que féministes identitaires, nous avons souhaité montrer aux Français le visage de la France dans 50 ans si les islamistes et leurs complices gagnent ». « Ce n’est pas un fantasme, pour nos filles, luttons avant qu’il ne soit trop tard ».

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?