Morandini Zemmour

Par lundi 25 octobre 2021 Permalink 1

“Devenir français est le plus grand honneur qu’il y ait au monde”. Voilà quasiment les premiers mots d’Eric Zemmour quand il vint tout à l’heure à Drancy pour être interrogé par Jean-Marc Morandini et des drancéens. Pourtant peu d’habitants semblaient être devenus français là-bas, l’émission le démontra à son corps défendant surement. Une femme voilée, un repris de justice franco-algérien, un boucher halal témoignèrent au putatif candidat à l’élection présidentielle de ce qu’ils étaient avec une certaine naïveté sans bien comprendre à quel point tout chez eux relevait du séparatisme.

La femme voilée estima que son voile n’était pas religieux mais un choix personnel et promis de l’enlever si Zemmour ôtait sa cravate. Quelle idée avait-elle du port de la cravate? Sans doute y voyait-elle un symbole collé à la peau d’un français. Evidemment Zemmour défit sa cravate. Pour ne pas se dédire elle défit son voile assez laborieusement et le remit très vite.

Les huées dans la foule commencèrent alors. Le téléspectateur avait presque peur pour Eric Zemmour.

Quand il expliqua devant le repris de justice franco-algérien qu’avec lui il aurait été déchu de sa nationalité française et aurait dû repartir vivre en Algérie, l’autre lui répondit de manière assez ahurissante que l’Algérie n’était pas une “poubelle”, je n’invente rien, et qu’il serait donc anormal de forcer les criminels à partir de France pour y aller!

Avec le patron de la boucherie halal ce fut tout aussi étonnant du moins pour ceux qui ne connaissent et ne veulent pas connaitre ces endroits perdus de la république. Quand Zemmour lui fit remarquer que pour lui une boucherie halal ne posait pas de problème mais que le souci venait du fait qu’il n’y avait QUE des boucheries halal à Drancy, le patron lui expliqua que dans le temps une boucherie FRANCAISE existait mais qu’aujourd’hui il n’y avait plus que des boucheries musulmanes faisant naturellement le distinguo entre ce qui était français et ce qui était musulman.

Je passe sur les français d’une association apparemment fantôme pour la foule présente et qui se firent conspuer ce qui n’aurait surement pas été le cas s’ils avaient été musulmans, je passe sur le syndicaliste policier qui avait trop peur du politiquement incorrect et de ne plus être invité sous les ors de la république, je passe aussi sur le sénateur LAREM ou le membre de la France Insoumise qui n’apportèrent strictement rien à ce moment qui fut par ailleurs un moment de grande télévision.

Eric Zemmour a encore crevé l’écran. Décidément n’importe où, on ne le fera pas taire. Même quand un militant LGBTQIA+ (j’espère n’avoir rien oublié!), soutien du comité Traoré, portant un nom arabe et une prénom occidental tenta de le mettre sur le sujet des violences policières et du contrôle au faciès, Zemmour superbement répondit “ce n’est pas du racisme, c’est de l’expérience!”

Zemmour président! Plus que jamais on en a envie. Mais qu’il fasse attention quand même! il ne faudrait pas qu’il se fasse zigouiller avant d’être entré à l’Elysée.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?