Miss Provence

Par mardi 22 décembre 2020 Permalink 1

Le chœur des vierges a perduré hier toute la journée à la suite de l’affaire de cette pauvre Miss Provence insultée sur les réseaux sociaux parce qu’elle avait fait état d’un père israélien. Constatons plusieurs choses!

Les concours de Miss déchaînent donc l’intérêt d’un peuple hébété seulement enclin à se mobiliser pour des jeux futiles. Cela dénote bien le niveau d’instruction d’une population regardant des cérémonies idiotes quand elle n’a pas les outils intellectuels pour se passionner pour des sujets plus intéressants. La religion ne prépare décidément guère à l’élévation intellectuelle.

Toutes les ignobles réactions antisémites ont servi à discréditer encore une fois les réseaux sociaux. Plusieurs intervenants qui stipendient cette séquence, sont visiblement moins concernés par cette affaire que par la volonté de poursuivre leur objectif consistant à supprimer tout espace de liberté d’expression. Sans Tweeter ou Facebook, notre classe politique pourrait continuer à nier le racisme sévissant dans les banlieues hurlant obtusément sur ceux qui le dénoncent. Elle s’agace d’être rattraper par les faits et préférerait voir jeter une chape de plomb sur les mentalités ayant cours dans les milieux immigrés. D’une manière générale elle voudrait ne plus voir s’exprimer le citoyen librement pour continuer à s’aveugler sur ses mensongères théories. Ce n’est d’ailleurs pas qu’une question de réseaux sociaux; les pressions pour voir cesser l’émission à succès de Christine Kelly et Eric Zemmour sur Cnews ne cessent de se renforcer; les pressions pour voir dissout le groupe Génération Identitaire se font elles aussi terribles malgré une justice qui déboute ses détracteurs.

Le pire est tout de même la voix des faux naïfs jouant aux outragés. Depuis des années les juifs sont contraints de fuir certaines banlieues où ils avaient leurs marques sans que cela n’émeuve la classe politique. Depuis des années, les banlieues organisent au mépris de la loi française, le boycott des produits israéliens et en particulier avec la complicité tacite de la sécurité sociale et des acteurs de la santé, l’état accepte le refus dans ces endroits de prendre des médicaments israéliens. Depuis des années les édiles municipaux refusent de voir l’évident parallèle qui existe entre antisionisme et antisémitisme dans des associations qu’ils financent avec l’argent des impôts. Ce ne sont que 3 exemples mais ils sont si nombreux sur l’antisémitisme larvé qui a droit de citer sur le territoire français qu’il est impossible d’en faire un compte rendu exhaustif.

Mais amusons nous puisque tout est décidément possible, en riant jaune cependant, d’entendre ce matin sur France Culture une professeure d’université spécialisée sur les questions arabes se scandaliser de la reconnaissance d’Israël par le Maroc. Ce pas vers la paix que chaque personne de bonne volonté devrait trouver beau, a été l’objet de stupides critiques de la part de cette fonctionnaires françaises de l’éducation nationale d’origine arabe qui multipliait les mots durs envers Trump et son administration pour critiquer cette reconnaissance sans que son interviewer du service public, Guillaume Erner qu’on a connu moins apathique, ne trouve rien à redire.

Alors tous ces gens qui s’offusquent des insultes envers Miss Provence sans dire mot sur celles qui continuent contre Milla, alimentent le terreau de cette haine envers ce qui est juif en France et plus généralement envers ce qui est français.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?

42 visiteur(s) en ligne actuellement
29 visiteur(s), 13 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 42 , à 03:24 pm UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC