Militer

Par mardi 22 février 2022 Permalink

Mon article d’hier a déplu à quelques encartés de la petite section dans laquelle je milite et où je suis visiblement pas le bienvenu. Je passe sur la bêtise qui frappe toujours au visage de quiconque se frotte au monde extérieur. “L’enfer c’est les autres” disait l’existentialiste Jean-Paul Sartre. N’insistons pas, aucune chance que j’invente quoique ce soit sur ce sujet! Mais incontestablement, et je ne suis pas borné, certaines remarques dans le salmigondis de réactions rances que je subis, avaient un intérêt qu’il est possible d’entendre et d’aborder d’un point de vue plus général.

D’abord quelqu’un a-t-il le droit de consigner sur un blog public son ressenti en tant que militant? C’est une vraie question étant donné la verticalité inhérente à l’organisation d’un parti. Autrement dit est-ce que entrer en politique revient du jour au lendemain à avoir la foi du charbonnier? Franchement ce n’est pas ainsi que je conçois tout engagement. Confronter son point de vue, échanger ses idées est surement le seul moyen de faire jaillir une vérité. Aucun forum au sein de “Reconquête”n’est prévu pour ça, du moins à ma connaissance, et seul un petit lieu d’échange auquel j’accède par son téléphone en utilisant simplement mon index (ne vous moquez pas de moi!) est à la disposition des militants. Autant dire que l’idée doit être concise et toute subtilité absente. Bref, c’est totalement insuffisant et du coup il me semble naturel de mettre mes propres moyens à ma disposition!!! Je ne veux voir qu’une seule, tête hurlait le maréchal des logis quand j’effectuais mon service militaire. Cet esprit est celui de la petite section où tout le monde se doit de trouver tout le monde formidable. Mais, hélas, je suis gaulois et non pas teuton!

Si de l’uniformité intellectuelle naît l’ennui au sein d’un groupe, peut-on pour autant se permettre de critiquer un tant soit peu ce qui vient d’en haut dans un parti politique? Vous vous souvenez peut-être qu’hier j’ai émis des réserves sur les nouveaux prospectus voulus par thème. Que n’avais-je fait là! Tout ce qui vient du ciel est béni. Et cette idée venait semble-t-il de si haut qu’il fallait la voir comme un 11e commandement. Faites excuses! J’savais pas! J’en ris tout seul. Je sentais chez mes détracteurs à cette occasion le besoin servile d’être le plus possible proche de sa hiérarchie. Sans trop vouloir être pédant, mais un peu de culture française ne peut faire de mal, je songeais spontanément au titre de ce recueil d’Alfred de Vigny “Servitude et grandeur militaires” pouvant être transformé en “servitude et grandeur militantes”! Alors pour me rattraper, je propose une idée alternative à ces tracts par thèmes avec des tracts où ne seraient citées que des phrases écrites ou prononcées par Eric Zemmour avec à la fin son fabuleux “vive la république et surtout, surtout vive la France!”. Je sais bien que personne n’en fera rien mais ça me semble pourtant plus combatif que de tenter d’imiter le ventre mou du macronisme. Eric Zemmour n’arrivera jamais au niveau du néant intellectuel qu’a atteint le président actuel…

Si militer peut devenir un sacerdoce,  ce qui en soit est tout à fait respectable, militer ne peut se cantonner à distribuer quelques papelards dans la rue ou aligner quelques chaises pour un meeting. Militer sans penser, c’est un peu vivre sans aimer. Il manque quelque chose.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?