Mieux vaut piller que ne pas porter le masque

Par mercredi 26 août 2020 Permalink 1

Fdesouche relaie ce matin une vidéo de Sky News montrant les policiers frappés à coup de matraque des supporters du PSG qui, dimanche soir dans un bar, ne respectaient pas la distanciation sociale. “Et en même temps”, ils laissaient saccager et piller les boutiques autour des Champs Elysées par la racaille issue de l’immigration. Quand des fonctionnaires conçoivent leur travail comme une machine à discrimination anti française, ils perdent le droit à l’obéissance que l’on doit à l’autorité. Respecter les ordres n’excuse pas tout. La police respectait aussi les ordres lors de la rafle du Vel d’Hiv! Bien sûr, je ne compare pas cette ignominie avec celle de dimanche. Je garde raison. Néanmoins, cette police qui se plie sans sourciller, avec diligence, aux ordres d’un exécutif qu’on sait être du parti de l’étranger, un exécutif qui répugne au concept de nation française, cette police devrait savoir qu’in fine, il faut y croire, le peuple aura raison parce que seul il est légitime. Ses chefs, ce serait leur honneur, devraient avoir le sens des priorités et faire agir leurs troupes avant tout en faveur du maintien de l’ordre public plutôt que de répondre à des considérations sanitaires douteuses à la demande d’un ministre et d’un président qui se délectent à tabasser une certaine partie des citoyens.

Car, vous regarderez éventuellement la vidéo, les supporters du bar avaient contre eux la malchance d’être français de souche. Sous Macron, ça ne pardonne pas. ça mérite d’être gazé et battu. Si ces clients avaient été d’ailleurs, une distribution de masques gratuite aurait été organisée avec en plus quelques explications pour les encourager à respecter la loi à condition qu’ils le veuillent bien. Mais les gaulois se sont pris eux des coups sur la gueule par la police de Macron, celle qui éborgne à l’envi les gilets jaunes.

La France va bientôt connaitre une dislocation à caractère historique. L’addition des faits divers anti français qu’il faut comprendre comme des actes de terrorisme, la guerre de religion fomentée par l’islam, l’apartheid qui se crée entre ethnie vivant le sol sol français,  la dégradation des finances publiques et les 120% de dettes sur PIB qui font de la France le pays le plus mal géré d’Europe, la situation des citoyens en âge de travailler complètement bloquée, l’abdication par l’état de son devoir d’instruction publique et… l’air du temps, cet air du temps morose, pessimiste au dernier degré, jetant les illusions, les rêves et les projets par dessus bord pour ne laisser que les difficultés d’une vie quotidienne sans avenir, toute ces ruptures majeures tendent inéluctablement vers une issue fatale. Il n’est pas possible qu’il ne se passe rien. Chaque séquence nous rapproche de l’explosion. La seule question est de savoir d’où viendra l’étincelle…

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?