Michel Onfray interviewé sur Eric Zemmour

Par samedi 12 juin 2021 Permalink 1

Michel Onfray soutiendra Eric Zemmour si celui-ci se laisse pousser un bras gauche! Le philosophe a déclaré lors de l’interview d’Apolline de Malherbe sur BFM qu’il discutait avec le journaliste tenté par la présidentielle. Ils se tutoient et communiquent par SMS apparemment.

Si Michel Onfray est d’accord avec le diagnostique de l’intellectuel sur l’état de la France et le besoin d’une politique souverainiste, il craint que les grandes idées sur l’avenir du pays laissent de coté les français les plus fragiles qu’il faut rapidement prendre en ligne de compte et accompagner. Un programme plus social, plus proche des individus semble faire réfléchir l’éventuel candidat. En tout cas, c’est la condition du soutien d’Onfray à Zemmour si ce dernier déclare sa candidature. Cette déclaration toujours d’après le philosophe aura lieu en septembre si elle doit avoir lieu.

Michel Onfray balaie d’un revers de main les sondages qui ne donnent qu’une faible assise dans l’opinion à Eric Zemmour. Il leur voit un sens “performatif” qui n’est pas pour dévoiler une photographie de l’opinion à un moment donné mais pour manipuler celle-ci, comme ceci est fait avec Emmanuel Macron: l’effet est évidemment plus encourageant si il est dit que la moitié des français soutiennent le président que si un cinquième seulement des  l’approuve. A l’appui de sa contestation catégorique de la véracité des sondages, il cite à peu près toutes les élections depuis Edouard Balladur, élections où les sondeurs n’ont jamais sorti quelque chose de juste un an avant.

Michel Onfray a réitéré qu’il ne sera pas candidat… sauf si l’état périclitait plus vite qu’il ne le prévoit et qu’un courant d’opinion profond l’exigeait comme futur président. Il se rassure en disant que ça n’arrivera pas. Il ne veut apparemment sincèrement pas se lancer dans une bataille électorale.

Enfin la fin de l’entretien, sans doute, reconnaissons-le, grâce à la jolie présence de la journaliste a vu le philosophe se confier intimement sur ses racines, la famille, les enfants, sa vie quoi. C’était émouvant.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?