Mathieu Matégot (1910-2001)

Par dimanche 6 octobre 2019 Permalink 1

Mathieu Matégot est le designer des chineurs. La moindre tôle perforée un peu rouillée en vue dans n’importe quelle petite brocante et le découvreur se concentre à l’extrême, son œil pétille, il renifle le métal rêvant d’une découverte de poids. Les sens aux aguets, l’espoir au cœur, la seule question qui compte: Est-un une création de Mathieu Matégot?

Mathieu Matégot est né en Hongrie. Quand il arrive en France à 21 ans, rien n’est acquis. “… il exerce différents métiers – créateur de décors pour les Folies Bergères et les théâtres, étalagiste aux Galeries Lafayettes ou styliste chez les grands couturiers – avant de se lancer dans la tapisserie” dixit La Gazette Drouot. Son idée pour laquelle il est surtout connu, d’utiliser des tôles perforées pour réaliser des objets d’ameublement lui vient pendant la guerre quand il est fait prisonnier et qu’il travaille dans une usine de construction mécanique en Allemagne. De 1945 à 1959, s’il imagine 500 modèles en rotin, formica, bois, ce sont ceux en Rigitulle, cette fameuse tôle perforée qui ressemble à un voile de tulle, qui marquent particulièrement la création contemporaine. Le charme est dans le vide, les petits trous qui font un jeu d’ombre et de lumière et qui caractérisent ce travail tout à fait original.

La table rectangulaire en laiton et métal laqué noir en une, seul modèle connu à ce jour, 74,4 x 121 x 91 cm battit le record de l’artiste chez Ader ovv à Drouot le 7 juin 2019 avec un prix de 83 200 €. La suspension, ci-dessous, en tôle blanche et rigitulle jaune, h 28 cm, nommée “Satellite” éclairait la vacation du 4 décembre 2018 de Art enchère à Lyon avec 31 000 €.

Enfin régalons nous du jeu d’ombre et de lumière avec ces 6 fauteuils de jardin accompagnées d’une table non attribuée à l’artiste qui le 14 juillet 2019 chez Deauville enchères firent 4270 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?