Macron sur la sécurité

Par lundi 19 avril 2021 Permalink 1

L’interview du président de la république dans Le Figaro est encore un déni de réalité. Evidemment, candidature pour 2022 oblige, il y parle de sécurité. Mais tout est un peu du même tonneau que sa géniale idée de faire porter aux policiers un calot plutôt qu’une casquette. Blabla et compagnie!

L’insécurité a reculé d’après Emmanuel Macron de 5% depuis qu’il est là. C’est sans doute l’idée forte pour sa future campagne électorale qu’il tentera de faire gober aux électeurs. Un autre axe sociologiquement profond est l’analyse par laquelle l’insécurité qu’il reste encore, est due au trafic de stupéfiant. Foin d’immigration outrancière, foin de justice dépassée, foin d’islam conquérant, foin de l’antisémitisme ambiant, foin des policiers attaqués gratuitement la nuit dans les banlieues, foin du sexisme qui pourrit la vie des femmes, foin, foin, foin… En fait c’est celui qui, je cite, “se roule un joint dans sa salle à manger” qui alimente l’insécurité contre laquelle notre bon président n’a de cesse de lutter. On peut trouver que c’est un peu court mais pour Macron cela semble suffire à expliquer nos maux… D’ailleurs il veut lancer “en même temps” que le traitement de la question vestimentaire des forces de l’ordre, non, non, ne riez pas, il veut un grand débat nationale sur les méfaits de la consommation de drogue. On dirait un sujet d’exposé en classe de troisième… Enfin de dans le temps… Mais passons!

Est-ce que le fait de s’attaquer au consommateur de drogue n’est pas une manière de se dédouaner soi-même alors que les insinuations sur sa cocaïnomanie d’amplifient sur le web? Est que c’est une allusion à l’issue lamentable de l’affaire Sarah Halimi dont le tueur a été exonéré de sa faute parce qu’il était sous l’emprise de stupéfiant. Entre parenthèse, il doit l’être toujours sous l’emprise puisque, sur Facebook, il se fait maintenant appeler Fofana du nom du chef du gang des barbares qui a torturé à mort Ilan Halimi.

Ces questions sont rhétoriques et secondaires car chacun se rend compte quand Le Figaro interroge Macron sur la sécurité que ce dernier s’en fout. Le grand remplacement peut continuer et la disparition programmée de notre culture aussi. Tout ça finira par des quartiers privés de hautes sécurités (!) pour les honnêtes gens barricadés derrière des grilles c’est déjà le cas pour les plus riches à Marseille (image en une) ou Paris auxquels des miradors et des tireurs d’élite empêchant la racaille de pénétrer seront ajoutés. Et ça, ce n’est pas de la science fiction.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?

14 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 14 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 33 , à 12:23 am UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC