Macron sur la scène internationale: de pire en pire

Par vendredi 8 février 2019 Permalink 2

Avec qui, sur la scène internationale, Emmanuel Macron représentant, hélas, la France vis à vis des autres pays s’entend-il encore?

– Ces dernières heures viennent de témoigner de la détérioration du couple franco-allemand à la suite du refus de notre président de venir à la conférence de Munich sur la sécurité la semaine prochaine. Il en voudrait à Merkel à propos du gazoduc russe qu’elle soutient. Inattendu puisque le traité d’Aix la Chapelle semblait témoigner d’un amour réciproque.
– La France rappelle son ambassadeur en Italie en parlant des “provocations” du gouvernement italien. “La campagne pour les élections européennes ne saurait justifier le manque de respect de chaque peuple et de sa démocratie”. Cette drôle de phrase bien mal tournée venu du quai d’Orsay semble vouloir dire que notre Macron national n’est pas content de voir que les italiens répondent à ses injures car c’est quand même lui qui a parlé de “la lèpre qui monte en Europe” après l’élection du mouvement 5 étoiles et de la ligue.
– Outre manche, on n’en peut plus de l’attitude française qui chercherait à exploiter un Brexit dur pour affaiblir le Royaume-Uni et le secteur financier de Londres. Alors qu’Angela Merkel fait preuve de compréhension à l’égard des britanniques en disant qu’il n’est pas trop tard pour un accord, Macron veut à tout prix leur en faire baver.
– Concernant la Russie, Macron a accusé il y a quelques mois Poutine de vouloir “démanteler l’Union Européenne” et il a dans le collimateur les sites d’information Sputnik et RT France qui, pourtant, grosso modo, font la même chose que France 24…
– Le multilatéralisme aveugle de notre Macron national horripile le nationaliste Donald trump. On se souvient de leurs poignées de main ridicules mais leurs liens, suite à l’idée macronienne abracadabrantesque d’un armée européenne, sont dorénavant très distendus.
– Avec la Chine nos relations commerciales restent totalement déséquilibrées et le voyage de Macron l’année dernière n’a strictement servi à rien malgré que, vu le monde qui y a participé, la plaisanterie a dû nous coûter un “pognon de dingue”…
– Avec l’affaire Carlos Ghosn, l’arrogance française est sous le feu des critiques japonaises et le dialogue entre les deux pays est détérioré.
– On pourrait aussi mentionner pas mal de pays européens comme la Hongrie, la Pologne, l’Autriche, la Slovaquie, le Danemark, etc, avec lesquels Macron est plus ou moins fâché parce qu’ils n’ont pas les mêmes vues que lui sur leur souveraineté nationale.

La politique étrangère menée par Emmanuel Macron n’est rien moins que catastrophique. Notre chef d’état passe partout pour le prétentieux et le donneur de leçon qu’il est. Son élection avait estomaqué. Sa présidence agressive, acariâtre, inhumaine sur bien des aspects fait peur aux pays qui craignent maintenant pour leur propre stabilité à la suite de la révolte des Gilets Jaunes chez nous. Encore quelques temps avec Macron et la France sera complètement isolée sur la scène internationale.

Frédéric Le Quer