Macron ment, les français le disent

Par samedi 18 juillet 2020 Permalink 1

D’après un sondage Odoxa, près des deux tiers des français considèrent Macron comme un bonimenteur. Cela fait beaucoup mais pouvait-il en être autrement avec le genre d’argument sorti le 14 juillet qui consiste à expliquer qu’il garde le cap mais en changeant de chemin! ça sent son charlatan à plein nez qui propose à un chauve une lotion pour faire repousser ses cheveux. Mais alors que les bateleurs de foire amusaient les badauds au moyen-âge, lui n’est pas drôle du tout. Ses artifices sémantiques exaspèrent alors que les français continuent d’espérer de la parole politique puisqu’ils étaient 70% à écouter son interview. Le peuple croit au miracle et le peuple est à chaque fois déçu en se retrouvant devant des raisonnements frauduleux ne correspondant pas à son vécu. Et le miracle attendu est le retour vers la seule raison d’être d’un état, protéger. Macron fait semblant de protéger les français en parlant économie alors que tous les leviers sont désormais à la BCE avec le bon vouloir allemand mais il ne fait en revanche pas semblant de les jeter dans l’insécurité physiquement, le pays devient de plus en plus dangereux, et culturellement, le pays perd son âme, en n’utilisant pas les leviers régaliens de protection qu’il détient encore.

Et ce n’est pas ce qui se passe ce matin avec l’incendie de la cathédrale de Nantes qui rassurera.Toutes ces églises à qui il n’était presque rien arrivé depuis 800 ou 900 ans brûlent dorénavant comme la broussaille du maquis corse en été. Nantes est la 22e en moins d’un an! C’est l’histoire de France que les immigrés assassinent avec la complicité de dirigeants comme Macron. La France est attaquée de l’intérieur et il laisse faire préférant la voir esquinter petit à petit par ses ennemis islamiques que de défendre son héritage et sa grandeur. Depuis un millénaire et demi l’islam ne sait que détruire partout où elle s’implante et s’en donne à cœur joie en ce moment chez nous alors qu’elle n’aurait strictement rien à y faire si nos chefs d’état successifs avaient stoppé court à l’invasion.

Même si la population ne peut formuler clairement ce qu’elle veut, sclérosée par un blocage psychologique à grande échelle mis en place par le politiquement correct, elle le sent, elle en a l’intuition. Et Macron ment pour ne pas avoir à admettre ses aspirations profondes.

Frédéric Le Quer

 

 

Laisser un commentaire ?