Macron dehors

Par vendredi 8 avril 2022 Permalink

On aurait bien aimé avoir à la tête de l’état quelqu’un comme Jacques Chirac capable de dire aux américains qu’ils ont organisé cette guerre contre la Russie après s’être aperçu que, sans elle, Northstream 2 entrerait en fonction et que c’est leur affaire, le problème de deux ou trois pays européens et pas celui de la France. Au lieu de cela le mou du genou de l’Elysée a des pudeurs de vierge, n’ose pas, continue de parler avec Poutine mais s’aligne inexorablement sur les USA.

On aurait bien aimé avoir à la tête de l’état quelqu’un qui, enfin, donne des limites aux immigrés venant en France en leur rappelant leur devoir au lieu de leur donner notre argent. Au lieu de ça le président remplace le CSA par l’ARCOM dont la raison d’être semble le racisme anti-blanc et le dénigrement du peuple français pour qu’une bonne fois pour toute on se sente étranger chez soi.

On aurait bien aimé pouvoir aller partout en France, visiter des églises catholiques par exemple qui ont fait notre histoire comme à Saint Denis, aller au cimetière sur la tombe d’ancêtres se retrouvant enterrés dans des zones de non droit, bref vivre libre en honorant notre passé. Au lieu de ça, le citoyen se protège, des résidences se montent de plus en plus nombreuses derrière des murs, gardées par des vigiles; les habitants quittent leur habitation dans leur quartier, leur village, leur province en prenant la précaution d’aller dans un endroit sûr par peur d’être attaqués, d’être tués. Impossible dans la France de Macron d’aller n’importe où sans risquer sa vie.

On aurait bien aimé revoir une école républicaine basée sur le mérite de chacun des élèves et une exigence concernant les connaissances inculquées. Au lieu de ça le niveau est lamentable, par égalitarisme mortifère les élèves ont tous le bac, et seuls s’en sortent réellement les jeunes de milieux assez aisés pour accéder à une école publique avec d’autres jeunes qui parlent français (!) ou aller dans le privé.

On aurait bien aimé un chef d’état obligeant l’islam à accepter notre laïcité. Au lieu de ça il ne ferme même pas les pires mosquées salafistes, mieux il ne cesse de s’en construire partout.

On aurait bien aimé aussi être un peu plus riche. Au lieu de ça, Macron a fait charger sa police contre les gilets jaunes, s’est moqué pendant 5 ans des gens qui n’étaient pas de son milieu, a nargué les pauvres en critiquant leur manière de vivre et en vilipendant ceux qui étaient au chômage.

On aurait bien aimé tant de choses! Et on n’a rien eu. Et notre vie est de plus en plus dure pendant que Macron et les siens se gobergent sur notre dos, Mc Kinsey n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Dimanche il ne tiendra qu’à nous que ça s’arrête. Macron dehors!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?