Macron assassin

Par mercredi 30 mars 2022 Permalink

Personne ne croit plus à rien tant nous sommes mal informés. Hier encore le “Macron assassin” du meeting très réussi de Zemmour était pratiquement le seul événement de la campagne présidentielle intéressant les journalistes. 11 secondes d’un bruit, somme toute, anodin; 48 heures plus tard il résonne encore dans leurs rédactions.

Comment le citoyen peut-il se faire ainsi une opinion sur les enjeux de la plus importante élection que la France connait? Les médias mentent ou travestissent la vérité, montent en épingle ou ignorent sciemment des faits de campagne. ça ne s’est jamais vu à ce point.

Le vent politique souffle dans le sens d’une réélection d’Emmanuel Macron. Plus elle sera facile, moins elle portera à discussion et tout est fait en amont pour la rendre ainsi.

En privant l’électeur de sa capacité de juger d’une politique, d’arbitrer entre plusieurs choix, en l’empêchant en fait de penser son avenir, de penser son pays, de penser sa vie tout simplement, non seulement la démocratie est gravement altérée mais elle devient ni plus ni moins qu’un simulacre.

A dix jours du premier tour, hier soir par exemple, les chaines de télévision s’intéressaient le moins possible à la politique française se concentrant sur l’Ukraine avec obstination, butées, portant des œillères pour surtout ne rien avoir d’autre à relater sur ce qui se passe en France, la crise sociale qui commence dans les entreprises ou la guerre civile dans les banlieues toutes les nuits.

Peut-être par peur d’avoir à dire qu’Emmanuel Macron cache une partie de sa fortune dans un paradis fiscal? Par peur d’enquêter sur les tensions qui existent actuellement chez LR? Que sont devenus Eric Ciotti, Nadine Morano, François Xavier Bellamy ou le plus brillant d’entre eux Laurent Wauquiez? Black out. Pour ne pas avouer que Jean-Luc Mélenchon est un candidat de l’étranger rattaché à l’islam où dans les meetings fleurissent les drapeaux algériens et palestiniens?

Les médias ont trouvé leur tête de turc en la personne d’Eric Zemmour. Tous contre Zemmour, y compris sur Cnews où Pascal Praud se comporte en cloporte. Et ça leur suffit pour faire semblant de s’intéresser à la campagne présidentielle. Et ça leur suffit pour nous désintéresser de la campagne présidentielle comme ils le veulent.

“Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut plus se décider. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez alors faire ce que vous voulez.” Hannah Arendt.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?