Louis Vuitton, des malles hors de prix!

Par dimanche 23 septembre 2018 Permalink 3

Quand un film tourné n’importe où dans le monde, cherche à montrer la belle surface financière d’un voyageur, celui-ci possédera des bagages en toile imperméable et résistante, marquée du célèbre monogramme en lettres d’or LV  pour Louis Vuitton.

Louis Vuitton (1821-1892), apprenti à 16 ans, emballe les vêtements fragiles et encombrants de l’impératrice Eugénie dès 1852. Ce sera le départ de la maison Louis Vuitton Malletier, créée en 1854 près de la place Vendôme. L’entrepreneur invente ensuite des malles plates en peuplier facilement empilables pour les voyages puis crée la malle à casiers, la malle-lit ou la malle étanche en zinc pour les colonies… La maison ne s’arrêtera jamais de sortir de nouvelles malle comme celle, ci-dessous, par exemple en 2004, la malle Mars en résine de Yuko Torii.

Après Louis, vient son fils Georges Vuitton (1857-1936) qui imagine la toile Monogram plus difficile à contrefaire que les anciennes, une serrure inviolable défiée par le magicien Oudini et de nombreuses malles en rapport avec l’automobile qui a le vent en poupe. A sa mort, Gaston-Louis Vuitton (1883-1970), l’héritier direct, prend la relève et dote les malles de penderies, de tiroirs, de casiers pour les chapeaux ou les rend transformables en bibliothèque ou en secrétaire! Son fis Claude-Louis innove en 1959 avec une toile enduite plus légère.

Toutes les célébrités s’arrachent ces “malles idéales” qui peuvent contenir tout ce qui est nécessaire pour un séjour d’une semaine et qui évoluent aussi avec leur temps grâce à la collaboration artistique de Philippe Starck, Arman, Andrée Putman, Sol LeWitt, César… Le public des salles des ventes les adorent aussi. En témoigne, la malette en une à soufflets, 37 x 55 x 35 cm, vers 1889-1900, vendue à Antibes le 28 juin 2014 chez Carvajal svv 21 350 €. Mentionnons aussi, ci-dessous, la malle du début XXe, monogrammée, 59 x 146 x 56 cm vendue chez Compiègne svv le 8 septembre 2012 environ 8500 €.

Finissons les exemples par la malle ci-dessous, proposée par Carvajal à Antibes le 29 juin 2013 qui s’ouvre par 2 portes en façade pour découvrir 5 tiroirs, estimée entre 12 000 et 15 000 €!

Frédéric Le Quer

PS: Dans une vraie production Louis Vuitton, les initiales LV ne sont jamais coupées par une couture ou autre.