L’islam sunnite s’impose

Par mardi 13 novembre 2018 Permalink 2

Guerre au Yemen, Jamal Khashoggi, LICRA, viande Halal brésilienne ou quand l’islam sunnite ne s’en laisse pas conter…

L’annonce du lancement de la LICRA en Tunisie fait scandale dans ce pays dirigé de manière aussi démocratique que possible pour un état musulman. “Comme partout ailleurs, l’antisémitisme est réel en Tunisie” proclame le MuslimPost dans un article xénophobe de manière à banaliser la haine du juif avec son “comme partout ailleurs”et ainsi mieux trouver incongrue la présence de la Ligue sur son sol. Et d’autres journalistes d’y aller de leur lettre ouverte au chef du gouvernement pour s’insurger contre la présence de l’association internationale, preuve, d’après eux, de la soumission de leur pays au sionisme et de l’arrivée prochaine, comble de l’horreur, d’une ambassade israélienne à Tunis! D’ailleurs, d’après les mêmes, si racisme il y a, il n’est dirigé ni contre les chrétiens, ni contre les juifs mais contre uniquement les noirs. Dont acte!

Le Brésil qui s’était spécialisé dans l’abattage rituel halal des viandes bovines et des volailles ( bien cruelle spécialisation!)  risque de voir ses marchés à l’international compromis à la suite de la décision de Bolsonaro, le nouveau président, de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem. Les pays musulmans menacent de ne plus importer leur nourriture du Brésil si la décision est mise en place ce qui pour le pays d’Amérique du sud représente une perte d’un milliard et demi de $ à l’export. Toute la question est de savoir si la relation privilégiée avec Donald Trump qui résulterait du transfert de l’ambassade compensera ce manque à gagner pour les brésiliens. Pas impossible, mais sur France Culture, par exemple, on se frotte déjà les mains devant la possibilité d’une première avarie pour le président sud américain nouvellement élu.

Ces deux exemples datent des tout derniers jours. Mais au Yemen, la folie sanguinaire de l’Arabie Saoudite contre des chiites qui dure et qui dure, n’est sanctionnée par personne ou le meurtre et le dépeçage par les services secrets saoudiens d’un journaliste s’opposant au régime n’a eu strictement aucune conséquence sérieuse sur le plan diplomatique. On peut constater que les musulmans sunnites gonflent actuellement le torse et se rient de la communauté internationale. Ils envahissent l’Europe avec le ventre de leurs femmes et imposent leurs règles à travers la planète sous prétexte qu’ils sont partout de plus en plus nombreux. Si l’occident ne réagit pas vite il va être écrasé bientôt.

Frédéric Le Quer